Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Israël déterminera les frontières unilatéralement en cas de non-reprise du dialogue avec la Palestine

    International
    URL courte
    0 10

    Israël a l'intention de déterminer unilatéralement les frontières permanentes s'il ne réussit pas à reprendre le dialogue avec les dirigeants palestiniens avant la fin de 2006, a fait savoir mercredi le ministre de la Justice d'Israël Haïm Ramon.

    TEL-AVIV, 10 mai - RIA Novosti. Israël a l'intention de déterminer unilatéralement les frontières permanentes s'il ne réussit pas à reprendre le dialogue avec les dirigeants palestiniens avant la fin de 2006, a fait savoir mercredi le ministre de la Justice d'Israël Haïm Ramon.

    "Nous essaierons honnêtement de reprendre les négociations avec la partie adverse avant la fin de l'année. Mais, s'il devient clair que nous n'avons pas de partenaire, et si la communauté mondiale s'en persuade également, nous prendrons notre destin en main", a déclaré le ministre à la radio "Galey TSAHAL".

    Selon les estimations de Haïm Ramon, la mise en œuvre des projets du gouvernement prendra 1,5 à 2 ans.

    La détermination de frontières permanentes prévoit le démantèlement des colonies juives isolées de Cisjordanie et l'évacuation de leurs habitants dans les grandes colonies qu'Israël a l'intention de conserver sous son contrôle, de même que la "grande Jérusalem" et la vallée du Jourdain.

    Israël refusera de rétablir les contacts avec l'Autorité palestinienne tant que le mouvement HAMAS, qui contrôle le parlement et le gouvernement, n'aura pas accompli les conditions formulées par la communauté mondiale: la reconnaissance de l'Etat hébreux, la renonciation à la violence, le respect de l'ensemble des accords palestino-israéliens.

    Lire aussi:

    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Y a-t-il une lune de miel non publique entre Israël et certains pays arabes?
    Ramallah voit dans la décision de la Knesset sur Jérusalem «une déclaration de guerre»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik