Ecoutez Radio Sputnik
    La ville de Derbent

    Daghestan: conférence internationale de l'UNESCO à Derbent

    © Sputnik. Vladimir Viatkin
    International
    URL courte
    0 0 0

    Les problèmes de la lutte contre la xénophobie et le racisme seront examinés par les participants à la conférence internationale "Femmes du Caucase pour l'enseignement citoyen, contre la discrimination, la xénophobie et le racisme" qui s'ouvre jeudi à Derbent pour deux jours.

    Les problèmes de la lutte contre la xénophobie et le racisme seront examinés par les participants à la conférence internationale "Femmes du Caucase pour l'enseignement citoyen, contre la discrimination, la xénophobie et le racisme" qui s'ouvre jeudi à Derbent pour deux jours.

    Ce forum a été convoqué par la commission nationale russe pour l'UNESCO, le bureau de l'UNESCO à Moscou, l'administration de la ville de Derbent et son centre de réintégration socio-psychologique et de culture du monde.

    La conférence a suscité un vif intérêt. Des délégations du siège de l'UNESCO à Paris, de Moscou, de Bakou, d'Erevan, de Tbilissi et des régions du Sud de la Russie (Ossétie du Nord, territoires de Stavropol et de Krasnodar) sont arrivées mercredi à Derbent, ville inscrite depuis trois ans sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Les participants à la conférence examineront entre autres les questions concernant l'extension de la coalition européenne des villes contre le racisme, ainsi que le renforcement des rapports de bon voisinage entre les peuples du Caucase.

    "Tout cela suscite un vif intérêt de la part de l'opinion mondiale dans le contexte des nombreux conflits interethniques, religieux et raciaux", a déclaré à RIA Novosti Felix Kaznakhmedov, maire de la ville de Derbent. Il a souligné que les représentants de plus de 60 peuples et ethnies vivaient paisiblement à Derbent.

    Derbent est un centre historique où cohabitent pacifiquement les trois religions mondiales traditionnelles: le christianisme, l'islam et le judaïsme, a fait remarquer M.Kaznakhmedov, ajoutant que la ville était un exemple en matière de paix interreligieuse.

     

    Lire aussi:

    Les États-Unis et Israël s'excluent de la culture mondiale
    Les USA annoncent leur sortie de l'Unesco
    Des pays occidentaux bloquent les contacts de l’Unesco avec la Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik