Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Ukraine dépêche des renforts en Crimée

    International
    URL courte
    Ukraine - OTAN (47)
    0 0 0

    Des unités fortes de 500 hommes seront transférées cet été en Crimée par le ministère de l'Intérieur ukrainien, a annoncé jeudi le porte-parole de la direction de l'Intérieur de la République autonome de Crimée Alexandre Dombrovski.

    KIEV, 6 juin - RIA Novosti. Des unités fortes de 500 hommes seront transférées cet été en Crimée par le ministère de l'Intérieur ukrainien, a annoncé jeudi le porte-parole de la direction de l'Intérieur de la République autonome de Crimée Alexandre Dombrovski.

    "A la mi-juin, près de 500 hommes des Troupes de l'Intérieur venant d'autres régions ukrainiennes seront transférés en Crimée pour assurer l'ordre public lors de la haute saison touristique dans la presqu'île", a-t-il indiqué, précisant toutefois que ce transfert n'est pas lié à la récente aggravation de la situation politique et sociale dans la république autonome.

    Selon le porte-parole de la police criméenne, l'année dernière Kiev avait déjà déployé des renforts sur la côte sud de la presqu'île et leur présence avait entraîné une baisse notable de la délinquance locale.

    "Cette expérience a été reconnue (par le ministère) comme un succès et cette année le ministère de l'Intérieur ukrainien a de nouveau décidé de transférer en Crimée des unités supplémentaires", a expliqué Alexandre Dombrovski.

    Le 29 mai, un navire battant pavillon américain est entré dans le port de Féodossia pour y débarquer un lot de matériels de guerre et de matériaux de construction en prévision d'exercices ukraino-américains en Crimée.

    Cette démarche a provoqué un vaste mécontentement dans la presqu'île et la population a bloqué le port de Féodossia, exigeant le retrait des militaires étrangers de Crimée.

    Mardi, le Conseil suprême (parlement) de la république autonome a proclamé la presqu'île territoire interdit à l'OTAN.

    "L'escalade de la présence militaire étrangère sur le territoire de la Crimée aggravera la situation sociale et politique dans la république autonome et en Ukraine", peut-on lire dans la déclaration du parlement local.

    De l'avis des députés du parlement de la république autonome, les mesures mises en oeuvre par le ministère ukrainien de la Défense en prévision des exercices See Breeze 2006 sans l'autorisation du parlement ukrainien "ébranlent les fondements du régime constitutionnel en Ukraine et le statut hors-blocs du pays".

    Les parlementaires criméens ont exigé qu'il soit mis un terme à la présence de militaires américains, de représentants de l'OTAN et à l'entrée dans la presqu'île de matériels de guerre et du génie.

    Les députés de Crimée ont en outre proposé d'instituer une commission provisoire de la Rada suprême chargée d'enquêter sur les causes de ces événements.

    Dossier:
    Ukraine - OTAN (47)

    Lire aussi:

    Des politiciens ukrainiens se rendent-ils secrètement en Crimée?
    Porochenko charge la Commission constitutionnelle de modifier le statut de la Crimée
    Les Tatars de Crimée prêts à évoquer à l'Onu la situation dans la péninsule
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik