Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Référendum en Transnistrie: la commission électorale saura empêcher la fraude

    International
    URL courte
    0 0 0
    TIRASPOL, 18 juillet - RIA Novosti. Toute possibilité de fraude sera exclue au futur référendum, a déclaré mardi dans une interview à RIA Novosti le président de la Commission électorale centrale (CEC) de Transnistrie, Piotr Denissenko.

    (La Transnistrie est une république autoproclamée sur le territoire de la Moldavie - NDLR.)

    "Nous n'admettrons aucune falsification. Nous n'admettrons aucune action susceptible d'exercer un impact négatif sur le déroulement ou l'issue du référendum. Nous faisons tout pour que les gens soient certains de l'impossibilité de toute fraude", a indiqué le président de la CEC transnistrienne, ajoutant que le travail préparatoire a d'ores et déjà commencé en prévision de cette consultation nationale.

    "Aucun document, aucune liste électorale, aucun bulletin de vote ne pourront être falsifiés, vu leur très haut niveau de protection", a poursuivi Piotr Denissenko.

    Dans l'exercice de leurs fonctions, la Commission électorale centrale, les commissions électorales territoriales et de circonscription se conformeront strictement à la Constitution et au Code électoral de la Transnistrie, a souligné l'interlocuteur de RIA Novosti.

    Pour illustrer la transparence et le caractère démocratique du futur référendum, le président de la CEC de la Transnistrie a évoqué les droits des observateurs consacrés sur le plan législatif.

    "La loi permet aux observateurs d'assister à toutes les étapes du référendum, qu'il s'agisse de sa préparation ou de sa tenue, et d'avoir des copies des procès-verbaux lors du dépouillement du scrutin", a-t-il expliqué.

    Les Transnistriens comptent sur le suivi international le plus large possible du futur référendum et attendent des observateurs y compris des parlements des pays membres de la Communauté des Etats indépendants (CEI), ainsi que des représentants d'organisations et institutions internationales, a noté Piotr Denissenko.

    Le Conseil Suprême de Transnistrie a décidé en juillet d'organiser le 17 septembre prochain un référendum sur les relations avec la Russie et la Moldavie. La consultation comportera les deux questions suivantes: "Etes-vous pour l'indépendance de la République moldave de Transnistrie et le rattachement ultérieur bénévole de la Transnistrie à la Fédération de Russie?" et "Estimez-vous possible l'abandon de l'indépendance de la République moldave de Transnistrie et le rattachement ultérieur bénévole de la Transnistrie à la République de Moldavie?".

    Lire aussi:

    Le président moldave espère que le conflit diplomatique avec la Russie n'ira pas plus loin
    Le président moldave veut maintenir le contingent de la paix sous les auspices de Moscou
    Elle accueille une sans-abri et mobilise un Président: une incroyable histoire à Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik