Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Une force de stabilisation au Liban pourrait désarmer les commandos du Hezbollah (Kofi Annan)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, n'a pas exclu mardi à Bruxelles que la force de stabilisation internationale qui reste encore à créer et à déployer au Liban soit chargée de désarmer les commandos du Hezbollah.

    BRUXELLES, 18 juillet - RIA Novosti. Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, n'a pas exclu mardi à Bruxelles que la force de stabilisation internationale qui reste encore à créer et à déployer au Liban soit chargée de désarmer les commandos du Hezbollah.

    "Le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies prendra la décision appropriée", a notamment déclaré Kofi Annan à l'issue de sa rencontre dans la capitale belge avec Javier Solana, Secrétaire général du Conseil de l�Union européenne et Haut Représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune (PESC).

    M. Annan a rappelé que la résolution 1551 du CS de l'ONU prévoyait le désarmement de tous les groupes armés au Liban.

    Interrogé sur l'importance approximative de la future force internationale de stabilisation au Liban, le secrétaire général de l'ONU a répondu que ses effectifs dépasseraient largement les 2.000 "casques bleus" qui s'y trouvent déjà. "Cette nouvelle force aura un tout autre mandat", a souligné M.Annan, ajoutant que ce mandat serait défini également par le CS de l'ONU.

    "La situation est critique, et la communauté internationale doit agir pour mettre un terme à la violence et garantir une stabilité durable dans la région", a indiqué le secrétaire général de l'ONU.

    M.Annan a fait savoir qu'une délégation spéciale se trouvait actuellement au Proche-Orient. Après les négociations avec les autorités d'Israël, les membres de cette délégation prendront l'avion à destination de Beyrouth pour gagner ensuite Damas. Ils rendront compte des résultats de leur mission au Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies.

    Lire aussi:

    Qui est Guennadi Gatilov, nouvel ambassadeur de Russie auprès des Nations unies à Genève?
    Le Liban attaqué par la Ligue arabe, Aoun commente le «partenariat avec les terroristes»
    Obus au phosphore à Raqqa: Damas dénonce une violation flagrante du droit international
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik