Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Russie et l'Arabie Saoudite ont des positions proches quant au règlement au Proche-Orient (diplomate)

    International
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 25 juillet - RIA Novosti. Le ministère des Affaires étrangères de l'Arabie Saoudite considère comme très proches, voire coïncidentes les prises de position du royaume et de la Fédération de Russie sur le règlement au Proche-Orient.

    "Nous suivons de près la position de la Fédération de Russie concernant le conflit tant dans les territoires palestiniens qu'au Liban. Nous constatons avec satisfaction que les positions de nos deux pays sont proches, voire identiques", a notamment déclaré le chef de la diplomatie saoudienne, Saoud al-Faysal, lors de sa rencontre, mardi au Kremlin, avec le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine.

    Selon Saoud al-Faysal, le roi de l'Arabie Saoudite a accordé une "très haute appréciation à la politique de la Fédération de Russie", et tout particulièrement, par rapport aux événements actuels au Proche-Orient.

    Inaugurant sa rencontre avec le chef de la diplomatie saoudienne, le président russe a souligné qu'on était toujours heureux à Moscou d'accueillir les amis de l'Arabie Saoudite.

    "Aujourd'hui, malheureusement, notre rencontre se déroule sur fond d'aggravation violente de la situation au Proche-Orient", a déploré le chef de l'Etat russe.

    Et d'ajouter: "Tout récemment encore, nous avons suivi avec douleur tout ce qui se produisait dans les territoires palestiniens, et voilà que maintenant les événements autour du Liban attirent notre attention".

    Le ministre des Affaires étrangères de l'Arabie Saoudite a reconnu: "Malheureusement, il n'est pas rare qu'en diplomatie, des rencontres pareilles se déroulent sur fond d'aggravation de la situation".

    Quoi qu'il en soit, nous serions très heureux de venir visiter Moscou "dans une situation plus propice", a noté Saoud al-Faysal.

    Lire aussi:

    Lavrov: la lutte contre le terrorisme est une priorité pour Moscou et Riyad
    Moscou et Riyad capables de mettre fin au conflit syrien, selon des experts
    La Russie pourrait aider l'Arabie saoudite à créer son propre orchestre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik