Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les pertes au combat de l'armée israélienne et du Hezbollah sont sensiblement identiques

    International
    URL courte
    0 211

    Depuis le début des actions armées à la frontière du Liban, l'armée israélienne et le mouvement Hezbollah ont subi des pertes sensiblement identiques.

    TEL-AVIV/BEYROUTH, 8 août - RIA Novosti. Depuis le début des actions armées à la frontière du Liban, l'armée israélienne et le mouvement Hezbollah ont subi des pertes sensiblement identiques.

    En 28 jours de combats 62 militaires israéliens ont été tués et deux autres restent prisonniers des combattants du Hezbollah. C'est d'ailleurs l'enlèvement de ces deux soldats qui est à l'origine du déclenchement des actions armées d'Israël contre le mouvement libanais.

    Pendant cette période plus de trente civils israéliens ont trouvé la mort.

    Au Liban en quatre semaines plus de mille personnes ont été tuées, environ 3.500 autres ont été blessées. On dénombre aussi plus d'un million de réfugiés - le quart de la population libanaise - dans leur propre pays.

    Selon des informations en provenance de Beyrouth plus de 50 combattants du Hezbollah ont été tués au cours d'engagements avec les troupes israéliennes. Une dizaine de combattants appartenant à d'autres partis et groupements libanais, en particulier le mouvement chiite Amal et le Parti communiste du Liban, ont également été tués.

    Les bombardements de l'aviation et de l'artillerie israéliennes contre des positions de l'armée libanaise ont fait une trentaine de tués dans ses rangs.

    Il apparaît donc que les civils représentent environ 90% des pertes totales. Le premier ministre libanais, Fouad Siniora, a déclaré lundi qu'un tiers des tués étaient des enfants âgés de moins de 12 ans.

    L'armée israélienne estime à quelque 400 tués les pertes du Hezbollah, cependant aucune autre information n'est à même de confirmer ce chiffre. Selon des sources militaires israéliennes, dans la nuit de lundi à mardi au moins sept combattants du Hezbollah ont été tués et cinq autres faits prisonniers.

    Au cours des dernières vingt-quatre heures quatre soldats israéliens chargés de nettoyer le secteur frontalier des combattants du Hezbollah ont été tués près de la ville de Bint Jbeil.

    La journée de dimanche dernier a été particulièrement meurtrière pour Tsahal: 12 de ses réservistes ont été tués par un missile alors qu'ils étaient au repos dans le secteur frontalier israélien.

    L'armée israélienne recense le gros de ses pertes dans les troupes terrestres. Trois aviateurs ont été tués dans des accidents d'hélicoptères survenus en territoire israélien ainsi que quatre marins de la corvette Hanit frappée par un missile tiré depuis le littoral.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik