Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Une campagne de dénigrement bien orchestrée est menée contre la Russie et sa direction (Iastrjembski)

    International
    URL courte
    Sommet Russie-UE à Helsinki (40)
    0 0 0

    Sergueï Iastrjembski, représentant spécial du président russe, a qualifié de "coïncidence inquiétante" les décès d'opposants au régime russe en place avec la tenue de forums internationaux où le président de la Fédération de Russie participe.

    HELSINKI, 24 novembre - RIA Novosti. Sergueï Iastrjembski, représentant spécial du président russe, a qualifié de "coïncidence inquiétante" les décès d'opposants au régime russe en place avec la tenue de forums internationaux où le président de la Fédération de Russie participe.

    "Un nombre manifestement excessif de coïncidences de morts retentissantes de personnes qui, de leur vivant, se sont positionnées en opposants au pouvoir russe en place, avec les manifestations internationales auxquelles participe le président de la Fédération de Russie est pour le moins inquiétant", a notamment déclaré le représentant spécial du président russe pour les relations avec l'Union Européenne, intervenant vendredi devant les journalistes à Helsinki à l'issue du Sommet Russie-UE.

    Sergueï Iastrjembski a dit ne pas être partisan de la théorie des complots. "Quoi qu'il en soit, on a bien l'impression d'être en présence d'une campagne bien orchestrée ou même de tout un plan de dénigrement continu de la Russie et de sa direction", a-t-il ajouté.

    "Si l'on était dans la Grèce antique, on se serait sans doute posé l'unique question: A qui profitent toutes ces victimes sacrificielles?"

    "La presse n'est pas en droit de négliger cette question", est persuadé Sergueï Iastrjembski.

    L'ex-officier du Service fédéral de sécurité (FSB), Alexandre Litvinenko, transfuge en Grande-Bretagne dès 2000, est décédé dans un hôpital londonien dans la nuit de jeudi à vendredi. Son décès dont les causes restent encore inconnues, a engendré une multitude de rumeurs et d'inventions de tout genre. Certains médias ont retenu la version de son empoisonnement et de l'implication des services spéciaux russes. Néanmoins, les représentants russes l'ont formellement démenti.

    La journaliste russe du journal Novaïa gazeta, Anna Politkovskaïa, a été assassinée le 7 octobre dernier, le soir, dans le hall de son immeuble rue Lesnaïa à Moscou. Le meurtre de cette célèbre journaliste a eu lieu quelques jours seulement avant la visite du président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine en Allemagne.

    Dossier:
    Sommet Russie-UE à Helsinki (40)

    Lire aussi:

    CEDH: la Russie n’est pas responsable de la mort d’Anna Politkovskaïa
    L’organisateur de l’assassinat d’Anna Politkovskaïa est mort en colonie pénitentiaire
    Trump dresse le bilan de sa rencontre avec Poutine à Helsinki
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik