Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La présidente du Sénat belge préconise un renforcement de la coopération antidrogue UE-Russie

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    BRUXELLES, 30 novembre - RIA Novosti. La présidente du Sénat belge, Anne-Marie Lizen, estime que la Russie et l'Union européenne devraient resserrer leur coopération dans la lutte contre le trafic de stupéfiants.

    "Nous sommes très préoccupés face aux dimensions prises par les livraisons en Europe de stupéfiants provenant d'Afghanistan. Dans la lutte contre ce mal il faut intensifier la coopération entre l'UE et la Russie, qui fait obstacle au trafic de drogues afghanes en Europe", a dit Anne-Marie Lizen au cours d'un entretien avec RIA Novosti.

    La présidente du Sénat belge estime que la lutte contre le trafic de stupéfiants pourrait être inscrite à l'ordre du jour de la conférence parlementaire conjointe du Conseil de la Fédération et du Sénat belge. Ce forum se tient tous les ans depuis 2004, alternativement à Bruxelles et à Moscou.

    Selon l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, depuis cinq ans les prix des principaux stupéfiants ont sensiblement baissé dans les Etats membres de l'UE, ce qui témoigne d'une extension de la contrebande de ces produits.

    Sur le marché noir européen les prix moyen de la marijuana et de la cocaïne sont tombés à 20 euros le gramme et à 50 pour l'héroïne et l'ecstasy. En Belgique le prix moyen du gramme d'héroïne est de 31 euros. Selon l'observatoire, 10 millions d'habitants de l'UE (3% de la population adulte) ont déjà consommé au moins une fois de la cocaïne qui en Europe est la drogue la plus demandée après la marijuana.

    Lire aussi:

    Président kirghiz: l’opération US en Afghanistan encourage le trafic de drogue
    Lutte anti-drogue: le monde n'a aucune leçon à recevoir des USA selon Morales
    Duterte prêt à faire à nouveau appel à la police pour sa lutte anti-drogue
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik