Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Problème nucléaire nord-coréen: Pyongyang contre la participation du Japon aux négociations

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    Le Japon ne doit pas participer aux négociations sur le problème nucléaire nord-coréen, a déclaré jeudi le vice-ministre des Affaires étrangères de la Corée du Nord, Kim Gye-gwan.

    TOKYO, 30 novembre - RIA Novosti. Le Japon ne doit pas participer aux négociations sur le problème nucléaire nord-coréen, a déclaré jeudi le vice-ministre des Affaires étrangères de la Corée du Nord, Kim Gye-gwan.

    Kim Gye-gwan a eu à Pékin un entretien avec le chef de la délégation américaine aux négociations à six, le secrétaire d'Etat adjoint Christopher Hill, selon l'agence de presse japonaise Kyodo tsushin.

    "La participation du Japon aux négociations à six n'est pas justifiée", a affirmé le diplomate nord-coréen.

    Début novembre, le représentant de la diplomatie nord-coréenne avait déjà déclaré qu'il n'y avait "aucune nécessité que le Japon prenne part aux négociations, puisqu'il n'est rien d'autre que l'un des Etats nord-américains".

    De l'avis du diplomate nord-coréen, "il suffirait que Washington informe ensuite Tokyo des résultats" (des négociations).

    Dans le même temps, le secrétaire général du gouvernement japonais, Yasuhisa Shiozaki, a estimé qu'il y avait encore un espoir de voir les négociations à six reprendre cette année.

    "Le mois de novembre n'est pas encore terminé et il ne faut pas désespérer, nous devons garder notre calme", a-t-il indiqué jeudi lors d'une conférence de presse à Tokyo.

    M. Shiozaki a de nouveau souligné que le Japon n'attendait pas simplement la reprise des négociations, mais qu'elles aboutissent à un résultat concret.

    "Ce que le Japon attend de la Corée du Nord, c'est qu'elle renonce à son programme nucléaire", a répété le secrétaire général du gouvernement japonais.

    Lire aussi:

    Le Japon ne compte plus sur les USA et commence à s'armer
    Qu’est-ce qui gêne la reprise des négociations à six sur la Corée du Nord?
    Tokyo s’attend à ce que Pékin l’aide à «rééduquer» Pyongyang
    Pourquoi l'aviation russe «encercle» le Japon
    Le missile testé dimanche en Corée du Nord pourrait contenir une ogive nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik