Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Un avion vérifié dans le cadre de l'affaire Litvinenko

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le Boeing-767 à bord duquel pourraient être décelées des traces de pollution radioactive ne quittera pas l'aéroport de Domodedovo sans l'autorisation du gouvernement britannique, a appris RIA Novosti à la représentation de British Airways à Moscou.

    MOSCOU, 30 novembre - RIA Novosti. Le Boeing-767 à bord duquel pourraient être décelées des traces de pollution radioactive ne quittera pas l'aéroport de Domodedovo sans l'autorisation du gouvernement britannique, a appris RIA Novosti à la représentation de British Airways à Moscou.

    La compagnie aérienne a annoncé mercredi que ses trois Boeing-767 moyens courriers étaient considérés par le gouvernement britannique comme des pièces entrant dans le cadre de l'enquête sur la mort de l'ex-agent du FSB (Service fédéral de sécurité) de Russie Alexandre Litvinenko, dans le corps duquel ont été détectées des traces de polonium-210 hautement radioactif. Dans deux des trois liners, on a découvert des traces de pollution radioactive insignifiante. Le troisième avion se trouve actuellement à Domodedovo.

    "En ce qui concerne le Boeing moscovite, il se trouve actuellement à Domodedovo et y restera tant que nous ne recevrons pas l'autorisation officielle du gouvernement britannique, selon laquelle le vol ne présente pas de danger. Ce ne sera pas un vol commercial", a fait savoir la représentation de British Airways.

    Pour l'instant, aucune trace de pollution radioactive n'a été découverte.

    Après les contacts avec le gouvernement britannique, la compagnie aérienne a déclaré que la découverte de traces de pollution radioactive ne présentait pas de risque pour la santé des passagers. British Airways a ouvert un site pour les passagers qui ont volé à bord de ces trois avions.

    "La compagnie aérienne entretient des contacts avec les passagers qui ont voyagé à bord de ces avions utilisés en Europe", indique le communiqué de la compagnie aérienne.

    Ils ont volé à destination de Moscou, Düsseldorf, Barcelone, Athènes, Larnaka (Chypre), Stockholm, Varsovie, Francfort, Madrid, Istanbul. Au total, ils ont effectué 163 vols depuis le 25 octobre.

    Lire aussi:

    Une hausse inexpliquée de la radioactivité en Europe rend les scientifiques perplexes
    Collision entre deux avions civils à l’aéroport d’Istanbul
    Un passager se trompe de vol: 8h dans un avion pour nulle part pour tous les autres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik