Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Erevan reconnaît le droit de l'Iran au développement du nucléaire civil (premier ministre)

    International
    URL courte
    0 0 11
    EREVAN, 30 novembre - RIA Novosti. L'Arménie reconnaît le droit de l'Iran au développement du nucléaire civil et réaffirme la nécessité de résoudre le problème relatif au programme nucléaire iranien par la voie du dialogue, a déclaré jeudi dans une interview au quotidien Kommersant le premier ministre arménien Andranik Markarian.

    "Nous considérons qu'une aggravation de la situation autour de l'Iran risque d'avoir des conséquences négatives pour la sécurité régionale et pour la stabilité globale", a-t-il ajouté.

    Ces quinze dernières années, la coopération arméno-iranienne s'est développée de façon positive. "Nos relations reposent sur un dialogue constructif et sur la confiance mutuelle. Les rapports économiques et commerciaux sont l'un des volets prioritaires de notre partenariat", a indiqué le premier ministre.

    "Nous développons une coopération mutuellement avantageuse dans différents domaines: industrie, énergie, commerce et transport. La construction de centrales hydrauliques sur la rivière frontalière d'Araks est l'un de nos projets économiques importants, de même que le gazoduc Iran-Arménie. Et ces exemples sont nombreux", a ajouté Andranik Markarian.

    Une autre grande composante de nos relations bilatérales est le transport, a-t-il souligné.

    "L'Iran est devenu pour l'Arménie un débouché sur le monde extérieur dans le contexte du blocus de transport imposé par la Turquie et l'Azerbaïdjan. Le potentiel économique accumulé au fil des années de coopération interétatique est pour nous un acquis commun que nous devons protéger et développer. Plus vite la situation autour de l'Iran sera normalisée et plus grand sera l'avantage des pays de la région où seront instaurées la paix et la stabilité", a souligné le chef du gouvernement arménien.

    Lire aussi:

    Iran: la vie après les livraisons de S-300
    L'Iran face à une crise régionale: vers qui se tournera-t-il?
    Les USA veulent se retirer de l'accord nucléaire et en rendre l’Iran responsable
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik