Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Etat et le business doivent coopérer dans la lutte contre le terrorisme (Lavrov)

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 30 novembre - RIA Novosti. La coopération de l'Etat et du business dans la lutte contre le terrorisme doit renforcer la sécurité générale, a déclaré jeudi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

    La stratégie de la coopération entre l'Etat et le business adoptée au forum international consacré à la lutte contre le terrorisme qui clôture ses travaux jeudi est "un document très important qui définit nettement le cadre de projets concrets dans la lutte contre ce mal universel", a indiqué le chef de la diplomatie russe dans son message adressé aux participants à cette conférence internationale.

    "Ce forum a donné le coup d'envoi du partenariat antiterroriste de l'Etat et du businesse", a indiqué dans son message Sergueï Lavrov.

    "Pour devenir moins vulnérables, nous devons protéger nos sociétés contre des attentats terroristes et minimiser le plus possible leurs conséquences éventuelles, lit-on en substance dans le document adopté au forum. Les Etats ne peuvent pas le faire seuls. Il faut les efforts conjoints des gouvernements, du business et de l'ensemble de la société civile".

    Une telle coopération "permettra de dépister les flux financiers alimentant le terrorisme", note le document.

    Les parties ont convenu de protéger les ouvrages clés de l'infrastructure, et notamment des entreprises énergétiques et de télécommunications, ainsi que de l'industrie chimique.

    Dans le commerce international, les gouvernements "pourraient contribuer à la simplification des opérations commerciales pour les producteurs respectant le minimum de critères de sécurité", ainsi qu'encourager des relations de partenariat entre les services douaniers, d'une part, et le business, de l'autre, pour sécuriser au maximum la circulation des marchandises, note le document.

    Les gouvernements et le business sont également prêts à coopérer dans la liquidation des séquelles des situations d'urgence résultant des attentats.

    Lire aussi:

    L’UE choisit-elle les bons partenaires pour en finir avec le terrorisme?
    Moscou compte toujours jeter les bases d'une coopération antiterroriste avec Washington
    Trump envoie une «armada» vers la péninsule coréenne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik