Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Tout individu sans formation chimique particulière peut produire du polonium (Adamov)

    International
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 108 0 0

    Même une personne n'ayant pas de formation chimique spéciale peut produire du polonium radioactif qui a, peut-être, servi à empoisonner l'ex-officier du FSB, Alexandre Litvinenko, a déclaré jeudi à RIA Novosti l'ex-ministre russe de l'Energie atomique, Evgueni Adamov.

    MOSCOU, 30 novembre - RIA Novosti. Même une personne n'ayant pas de formation chimique spéciale peut produire du polonium radioactif qui a, peut-être, servi à empoisonner l'ex-officier du FSB, Alexandre Litvinenko, a déclaré jeudi à RIA Novosti l'ex-ministre russe de l'Energie atomique, Evgueni Adamov.

    "On n'utilise pratiquement nulle part le polonium. Quoi qu'il en soit, sa production ne présente pas de difficulté. Une personne sans formation chimique spéciale peut en produire", a dit M. Adamov.

    Selon l'ex-ministre, la production de polonium est si simple qu'il vaut mieux ne pas en parler dans les médias car cela reviendrait presque à en donner le mode de fabrication aux terroristes et autres malfaiteurs.

    "On peut "rechercher et contrôler très longtemps et en divers endroits la radioactivité des gens et des objets", a poursuivi Evgueni Adamov.

    "Je peux affirmer qu'on peut trouver du polonium dans n'importe quel morceau de pain, mais dans des quantités qui ne représentent aucun danger pour la vie humaine. Si du polonium se trouve tout simplement sur une table, il est sans danger aucun", a expliqué l'expert.

    C'est seulement en contact avec du métal et lors de son évaporation que le polonium peut devenir un poison, a-t-il précisé.

    "Nul ne contestera que le polonium est extrêmement toxique et que c'est un poison très puissant. Ajouté à la nourriture, il pénètre dans l'�sophage et se met à irradier tout l'organisme humain", a reconnu Evgueni Adamov.

    L'ex-officier du Service fédéral de sécurité (FSB), Alexandre Litvinenko, qui s'était enfui en 2000 en Grande-Bretagne où il a reçu un passeport britannique en octobre dernier, est décédé le 23 novembre dernier à l'University College Hospital de Londres.

    Les spécialistes de la Health Protection Agency (agence de protection de la santé britannique) affirment avoir découvert dans son corps des traces de polonium-210. Par la suite, on en a également retrouvé dans les endroits que Litvinenko avaient fréquenté de son vivant, y compris dans le restaurant Itsu et à l'hôtel Millenium en plein centre de Londres, dans les bureaux de Boris Berezovski, dans des locaux de Grosvenor Street et dans l'immeuble qu'avait habité Litvinenko à Muswell Hill dans le nord de la capitale britannique.

    Mercredi, la campagne aérienne British Airways a annoncé que trois de ses avions "Boeing-767" avaient été désignés par le gouvernement britannique comme "ayant un rapport avec l'enquête" sur la mort de Litvinenko. Dans deux de ces trois avions de lignes, des traces de faible pollution radioactive ont été découvertes. Le troisième appareil britannique est immobilisé à l'aéroport de Domodedovo à Moscou.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)

    Lire aussi:

    La Russie développe le 1er sous-marin nucléaire civil du monde
    Les accusations de coup d'État fomenté au Monténégro sont «tirées par les cheveux»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik