Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ban Ki-moon invite la Géorgie et l'Abkhazie a entamer des négociations

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a présenté lundi au Conseil de sécurité de l'ONU un rapport sur la situation dans la zone du conflit abkhazo-géorgien, a annoncé sa porte-parole, Michèle Montas.

    ONU (New York), 16 janvier - RIA Novosti. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a présenté lundi au Conseil de sécurité de l'ONU un rapport sur la situation dans la zone du conflit abkhazo-géorgien, a annoncé sa porte-parole, Michèle Montas.

    "Le secrétaire général est sérieusement préoccupé par les récents incidents intervenus dans la zone du conflit abkhazo-géorgien car ils illustrent la possibilité d'une escalade de la violence", a déclaré Michèle Montas.

    Au mois de janvier un poste d'observation du ministère géorgien de l'Intérieur a été la cible d'une attaque au cours de laquelle un policier a été tué et un autre blessé. Auparavant, les 25 et 26 décembre, trois membres de la milice du gouvernement abkhaz autoproclamé avaient été tués dans le district de Gali.

    "Je condamne ces actes de violence et appelle les parties à enquêter ensemble sur les circonstances de ces actes et à traduire les responsables devant la justice. J'invite les deux parties à entamer le dialogue en vue de prévenir une escalade de la violence sur place et déclare une nouvelle fois que la mission de l'ONU en Géorgie est disposée à coopérer sur cette question", lit-on dans le rapport.

    Le secrétaire général de l'ONU estime que les profonds désaccords entre les deux parties annihilent les efforts appliqués en vue de parvenir à un règlement.

    "Les deux parties sont surtout soucieuses de s'assurer un soutien extérieur plus actif, elles ne cherchent pas à comprendre le pourquoi des préoccupations de l'autre et à réaliser leurs objectifs politiques sur la base de concessions réciproques", relève Ban Ki-moon.

    Le rapport du secrétaire général de l'ONU sur la Géorgie sera débattu par le Conseil de sécurité le 24 janvier dans le cadre de l'examen de l'application de la résolution adoptée au mois d'octobre de l'année dernière sur l'initiative de la Russie.

    Le représentant permanent de la Russie à l'ONU, Vitali Tchourkine, qui en janvier assume la présidence au Conseil de sécurité, a déclaré que son pays n'était pas pleinement satisfait de l'application par Tbilissi de la résolution adoptée par consensus.

    La question concernant la prorogation du mandat de la mission d'observation de l'ONU en territoire géorgien sera examinée au mois d'avril.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Le secrétaire général de l’Onu présente ses condoléances suite à la mort de Tchourkine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik