Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les électeurs demandent aux successeurs du Turkmenbachi d'élever le niveau de patriotisme

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 16 janvier - RIA Novosti. Les habitants du Turkménistan exigent que les candidats à la présidence du pays où se déroule actuellement la campagne électorale pour les présidentielles élèvent le niveau d'éducation militaro-patriotique de la jeunesse, lit-on sur le site Internet Turkmenistan.ru.

    Parmi les revendications de la population du Turkménistan, on cite également la réglementation par l'Etat des prix des produits des articles de première nécessité et des produits alimentaires, l'indexation des salaires sur le niveau des prix sur le marché des biens de consommation et la construction d'établissements médicaux modernes.

    Au début de cette semaine, les candidats à la présidence Orazmyrad Garadjaiev, Moukhammetnazar Gourbanov et Amaniaz Atadjykov ont rencontré les électeurs dans diverses régions du Turkménistan. Ils ont tous souligné dans leurs discours leur intention de poursuivre la politique intérieure et étrangère du premier président du pays Saparmourat Niazov décédé le 21 décembre dernier.

    L'élection présidentielle anticipée est prévue le 11 février 2007. L'investiture du nouveau président de la république aura lieu au cours de la réunion du Conseil populaire prévue pour le 14 février. Au total, six candidats briguent le poste de chef de l'Etat. Le favori inconditionnel est le président intérimaire du Turkménistan Gourbangouly (Kourbankouli) Berdymoukhammedov, 49 ans, qui assume actuellement les fonctions de vice-premier ministre.

    Les représentants de plusieurs mouvements d'opposition du Turkménistan ont désigné un candidat unique au poste de président de la république : Khoudaïberdy Orazov, leader du mouvement Vatan (Patrie). Cependant, le Conseil populaire de la république n'a enregistré aucun candidat de l'opposition.

    Lire aussi:

    Mélenchon compte devenir le dernier président de la Ve République
    Plus de 1.600 personnes présentent leurs candidatures pour la présidentielle en Iran
    Pourquoi les candidats LREM fuient-ils les débats à la veille des législatives?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik