Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les pays arabes du Golfe se lanceront dans le nucléaire civil en 2009

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les pays arabes du Golfe prévoient d'aborder en 2009 la création de leur propre nucléaire civil, a déclaré le vice-premier ministre et ministre de l'Energie et de l'Industrie du Qatar, Abdullah ben Hamad Al Attiyah.

    Les pays arabes du Golfe prévoient d'aborder en 2009 la création de leur propre nucléaire civil, a déclaré le vice-premier ministre et ministre de l'Energie et de l'Industrie du Qatar, Abdullah ben Hamad Al Attiyah.

    "Nous choisirons une société internationale de conseil et lancerons, dans deux ans, nos programmes énergétiques nucléaires, s'ils sont approuvés par les gouvernements des pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG)", lit-on dans la déclaration du ministre citée par le journal Gulf News paraissant à Dubai. Le CCG regroupe l'Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, le Koweït, le Qatar, Bahreïn et le Sultanat d'Oman.

    Selon Abdallah ben Hamad Al Attiyah, les pays arabes du Golfe sont en train d'étudier attentivement la question de l'utilisation de l'énergie atomique en tant que future principale source d'énergie. "Tôt ou tard, le pétrole et le gaz s'épuiseront, les pays de la région doivent penser à l'avenir", a-t-il souligné.

    Le problème des programmes énergétiques nucléaires des pays de la région sera examiné par les dirigeants de l'AIEA à Vienne fin février de cette année, a également fait savoir le vice-premier ministre du Qatar. Les monarchies de l'Arabie seront représentées aux pourparlers avec l'AIEA par Abdel Rahman Ben-Hamad Al-Attiyah, Secrétaire général du CCG.

    La décision d'utiliser l'énergie atomique à des fins pacifiques en vue de satisfaire les besoins en énergie a été prise l'année dernière lors du sommet des six pays arabes du golfe Persique à Riyad. Les plans des monarchies arabiques ne prévoient aucune action visant à enrichir de l'uranium.

    Lire aussi:

    Qui cherche à empêcher un rapprochement entre l'Iran et le Qatar
    Crise autour du Qatar: l’émir Al Thani écrit à Poutine
    Le Qatar prêt au dialogue avec le Quartet arabe par l'intermédiaire des USA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik