Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Premier ministre ukrainien: pas de motifs pour des législatives et présidentielles anticipées

    International
    URL courte
    0 0 10
    KIEV, 5 mars - RIA Novosti. La situation politique et économique en Ukraine est stable, a assuré le premier ministre ukrainien, Viktor Ianoukovitch, recevant lundi à Kiev une délégation de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), selon le service de presse du Parti des régions.

    Les rapporteurs de l'APCE, Mmes Hanne Severinsen et Renate Wohlwend, ainsi que Mme Ivi-Triin Odrats, secrétaire de la Commission de suivi de l'APCE, font partie de cette délégation.

    "Nous estimons que la situation politique et économique est stable. On est en présence d'un processus qui présente tous les signes des dernières élections présidentielles et parlementaires", a dit Viktor Ianoukovitch.

    Et d'ajouter que la réforme constitutionnelle qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2006 revêt à présent "des caractéristiques juridiques et fonctionne dans toutes les sphères de l'Etat".

    "Le premier ministre de l'Ukraine a fait remarquer que les déclarations de certaines forces politiques et de certains politiques sur la nécessité d'élections parlementaires et présidentielles anticipées n'avaient aucun fondement légitime", a fait savoir le service de presse du Parti des régions.

    Viktor Ianoukovitch a promis d'écouter avec intérêt les conclusions de la longue visite de la délégation de l'APCE en Ukraine.

    Le leader du groupe de députés du bloc pro-présidentiel Notre Ukraine à la Rada Suprême (parlement ukrainien), Viatcheslav Kirilenko, a déclaré vendredi 2 mars que des élections parlementaires anticipées pouvaient constituer une issue à l'actuelle crise politique en Ukraine. Cela dit, le député a estimé que, dans les jours à venir, "des raisons politiques indispensables à cela pouvaient surgir". Somme toute, la Constitution permet au président d'annoncer par un décret des législatives anticipées, a noté Viatcheslav Kirilenko.

    "Nous déclarons depuis longtemps que notre force politique est prête pour des élections parlementaires anticipées", a-t-il dit.

    Le premier ministre Viktor Ianoukovitch a déclaré que lui-même et sa force politique - le Parti des régions - étaient contre la tenue d'élections anticipées, quelles qu'elles soient, car il n'y a aucune raison valable pour cela. Quoi qu'il en soit, le groupe parlementaire du Parti des régions a soumis vendredi dernier à la Rada Suprême un projet de résolution sur la tenue simultanée le 30 septembre prochain d'élections parlementaires et présidentielles.

    Lire aussi:

    11 millions d’euros en moins, l’APCE privée d’un tiers des subventions russes
    Russie: l’APCE harcèle les partisans d'un retour au dialogue avec Moscou
    La Russie rejoint la commission permanente de l'APCE à Madrid
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik