Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Belgrade et Washington insistent sur la poursuite des pourparlers sur le Kosovo

    International
    URL courte
    0 0 01

    Les pourparlers entre Belgrade et Pristina sur le statut final du Kosovo doivent être poursuivis, ont déclaré lundi le président serbe Boris Tadic et le sous-secrétaire d'Etat américain Daniel Fried à l'issue de leurs négociations.

    BELGRADE, 5 mars - RIA Novosti. Les pourparlers entre Belgrade et Pristina sur le statut final du Kosovo doivent être poursuivis, ont déclaré lundi le président serbe Boris Tadic et le sous-secrétaire d'Etat américain Daniel Fried à l'issue de leurs négociations.

    Lors de l'entretien qu'il a eu avec le diplomate américain, Boris Tadic a fait savoir que "la partie serbe avait déclaré à Vienne que la Serbie n'accepterait aucune forme d'indépendance du Kosovo".

    Le leader serbe a attiré l'attention de son interlocuteur sur le fait que Belgrade avait proposé à Vienne une série de modifications importantes au plan de Martti Ahtisaari, modifications qui concertaient notamment la protection des droits des Kosovars serbes, la décentralisation du pouvoir, la sauvegarde des monuments de la culture et de la religion orthodoxes, ainsi qu'une série de questions économiques et financières.

    Repris à Vienne le 21 février, les pourparlers doivent s'achever formellement par une rencontre entre les autorités supérieures de la Serbie et du Kosovo. Après être rénové et complété, le plan Ahtisaari, sera présenté, pour concertation, aux Nations unies.

    M. Daniel Fried se trouve à Belgrade dans le cadre de sa tournée dans les Balkans. Après la capitale serbe, il se rendra à Pristina et en Macédoine. Outre le président Tadic, le sous-secrétaire d'Etat américain a également rencontré à Belgrade le premier ministre Vojislav Kostunica et le chef de la diplomatie serbe Vuk Draskovic.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik