Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Espace: départ de Baïkonour d'un Proton-M avec un satellite canadien

    International
    URL courte
    0 401

    Un Proton-M a quitté Baïkonour dans la nuit de lundi à mardi. Le lanceur russe emporte le satellite canadien de télécommunications Anik F3, a annoncé Roskosmos (Agence spatiale russe).

    MOSCOU, 10 avril - RIA Novosti. Un Proton-M a quitté Baïkonour dans la nuit de lundi à mardi. Le lanceur russe emporte le satellite canadien de télécommunications Anik F3, a annoncé Roskosmos (Agence spatiale russe).

    Le départ s'est effectué normalement, le satellite devrait se détacher du lanceur à 9h05 GMT.

    Le satellite de télécommunications a une durée de vie de pas moins de 15 ans, il couvrira le territoire de l'Amérique du Nord.

    Anik F3 est le quatrième satellite de la société Telesat à être placé sur orbite par une fusée russe Proton. L'engin spatial a été construit par la compagnie EADS Astrium sur la base de la plate-forme Eurostar 3000. Le satellite pèse 4,6 tonnes. Une fois déployées, ses panneaux solaires auront une envergure de 35 mètres.

    Le lanceur Proton est construit par le centre Khrounitchev. A ce jour plus de 300 Proton ont été lancés avec un taux de réussite de 96%.

    Les services de lancement sont fournis par l'entreprise russo-américaine International Launch Services (ILS). Cette entreprise propose sur le marché mondial des services de lancement au moyen de la fusée lourde russe Proton. Depuis 1996, ILS a assuré 39 lancement de satellites.

    Lire aussi:

    Premier tir d'un lanceur russe Proton-M avec un satellite militaire à bord depuis un an
    Premier tir d'un lanceur russe Proton-M depuis un an (vidéo)
    Un satellite se désintègre dans l’espace (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik