Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les déclarations de l'Iran sur le problème nucléaire doivent être blâmées par l'opinion mondiale (sénateur russe)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    L'opinion mondiale doit blâmer sans réserve les déclarations des dirigeants iraniens concernant la production de combustible nucléaire, estime Mikhaïl Likhatchev, vice-président du comité international du Conseil de la Fédération, ancien ambassadeur de la Russie auprès de l'Union européenne.

    MOSCOU, 10 avril - RIA Novosti. L'opinion mondiale doit blâmer sans réserve les déclarations des dirigeants iraniens concernant la production de combustible nucléaire, estime Mikhaïl Likhatchev, vice-président du comité international du Conseil de la Fédération, ancien ambassadeur de la Russie auprès de l'Union européenne.

    Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a annoncé lundi que l'Iran passait du stade de l'enrichissement d'uranium à la production industrielle de combustible nucléaire. En outre, il n'écarte pas une dénonciation par son pays du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

    "Bien que le délai de 60 jours alloué par le Conseil de sécurité de l'ONU dans sa résolution 1747 n'ait pas encore expiré, l'opinion internationale doit trouver une forme pour condamner résolument ces déclarations", a dit Vassili Likhatchev à RIA Novosti.

    "Dans les conditions qui prévalent actuellement il est extrêmement important de ne pas laisser l'Iran seul avec ses problèmes et que Téhéran sente qu'il a face à lui la communauté internationale tout entière", a souligné le sénateur.

    Vassili Likhatchev préconise la tenue de consultations globales avec toutes les parties intéressées: Etats-Unis, ONU, AIEA, Chine et Russie.

    A son avis, les déclarations faites lundi par l'Iran montrent que la masse critique dans les relations de ce pays avec la communauté internationale ne cesse de croître.

    Malheureusement, l'Iran ne réagit pas comme il conviendrait à la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU demandant à l'Iran de modifier sa politique nucléaire et d'engager le dialogue", a fait remarquer le sénateur russe.

    Pour Vassili Likhatchev, la position de l'Iran crée de la tension dans ses relations bilatérales et incite aussi "certains milieux politiques en quête de prétextes pour envenimer les rapports avec l'Iran à tirer profit de la situation".

    Le sénateur a rappelé qu'une délégation du Parlement européen se trouvait actuellement à Moscou.

    "Il ne fait aucun doute qu'au cours de la rencontre que nous aurons avec elle nous soulèverons la thématique iranienne en priorité. J'espère que les parlementaires eux aussi feront un apport à la normalisation de la situation", a-t-il dit.

    Lire aussi:

    Bientôt un accord franco-russe de coopération sur les technologies électorales?
    Moscou fera de son mieux pour convaincre l'Iran de rester dans l'accord nucléaire
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik