Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les trois étapes d'une éventuelle libération du caporal israélien Gilad Shalit (journal égyptien)

    International
    URL courte
    Libération de Gilad Shalit (32)
    0 0 0 0
    LE CAIRE, 10 avril - RIA Novosti. L'échange de prisonniers entre les parties palestinienne et israélienne au cours duquel pourrait être libéré le caporal israélien Gilad Shalit capturé en juin dernier sera effectué en trois étapes, lit-on mardi dans le journal égyptien Al-Masri Al-Youm, qui se réfère à des sources proches des dirigeants palestiniens.

    Selon ces sources, au cours de la première étape, le prisonnier sera transféré de la bande de Gaza, où il est détenu en ce moment, en Egypte et transmis aux autorités égyptiennes. Dans le même temps, la partie israélienne devra libérer le premier groupe de détenus palestiniens comportant des enfants, des femmes et des prisonniers malades.

    A la deuxième étape, Gilad Shalit sera remis aux Israéliens en échange d'un deuxième groupe de détenus.

    La procédure d'échange se terminera lorsque, conformément au plan, sera libéré le dernier groupe de détenus palestiniens, comprenant des leaders réputés, écrit le journal.

    Les sources soulignent que la mise en oeuvre de l'accord ne commencera pas tant que les Israéliens refuseront de libérer le secrétaire général du mouvement Fatah Marwan Al Barghouti, ainsi que le leader du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) Ahmed Saadat.

    Après la capture, le 25 juin dernier, du caporal Gilad Shalit par des groupes palestiniens, Israël a lancé une opération militaire massive dans la bande de Gaza qui a fait 500 morts parmi les Palestiniens. L'enlèvement du soldat israélien a été revendiqué alors par trois groupes palestiniens, y compris la branche militaire du mouvement HAMAS.

    Des pourparlers sur l'échange du prisonnier israélien contre un groupe important de détenus palestiniens ont lieu entre les deux parties. Israël a maintes fois refusé catégoriquement de libérer Al Barghouti et Saadat.

    D'après certaines données, un progrès a été enregistré aux négociations, notamment sur le nombre et les catégories de détenus palestiniens à libérer.

    La libération du caporal âgé de 20 ans est considérée par Israël comme l'une des conditions principales de la normalisation des rapports et de la reprise du dialogue direct avec les Palestiniens. Israël insiste pour que la libération de toutes les personnalités palestiniennes éminentes ait lieu après la libération du caporal israélien.

    Dossier:
    Libération de Gilad Shalit (32)

    Lire aussi:

    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Israël refuse de négocier avec les détenus palestiniens en grève de la faim
    Cisjordanie: décès d'un Palestinien blessé par des tirs israéliens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik