Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'administration Bush se prononce pour l'extension de la coopération avec les services de renseignement étrangers

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    L'administration Bush considère l'extension de la coopération avec les services de renseignement étrangers comme l'une des orientations principales de la nouvelle étape de la réforme de la "communauté du renseignement" des Etats-Unis qui compte 16 services secrets.

    WASHINGTON, 12 avril - RIA Novosti. L'administration Bush considère l'extension de la coopération avec les services de renseignement étrangers comme l'une des orientations principales de la nouvelle étape de la réforme de la "communauté du renseignement" des Etats-Unis qui compte 16 services secrets.

    L'exigence "d'établir les rapports plus étroits avec les partenaires étrangers" dans le domaine du renseignement figure parmi les principales priorités du "plan de 100 jours d'intégration et de coopération" signé par le directeur du renseignement national Michael McConnell et publié mercredi à Washington.

    Le plan qui doit être réalisé au cours des prochains 100 jours prévoit, entre autres, "la signature d'une directive sur l'échange de renseignements avec les partenaires étrangers", ainsi que la formation du "milieu favorable pour renforcer la coopération entre nos départements nationaux en créant un mécanisme d'accroissement du volume d'informations échangées avec nos partenaires au sein de la coalition".

    "La situation globale actuelle est plus interdépendante, complexe et dynamique que le monde bipolaire de la période de "guerre froide", est-il souligné dans le préambule du document qui fait remarquer que "la progression de la mondialisation a engendré, renforcé et accéléré les menaces que représentent le terrorisme international, les armes de destruction massive, leur prolifération, les Etats inconsistants et le trafic de drogue".

    Lire aussi:

    La Main du Kremlin et le Péril jaune, les principales menaces pour les USA en 2017
    Poutine: les services de renseignement russes et américains ont des intérêts communs
    La Russie, la Chine et l’Iran reconnus des leaders du renseignement par l’Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik