Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: le président maintient son décret de dissolution du parlement

    International
    URL courte
    Crise politique en Ukraine (196)
    0 0 0 0

    Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a déclaré jeudi lors d'une conférence de presse à Kiev, retransmise vers 170 Etats du monde, ne voir aucune tragédie dans les événements en cours dans son pays.

    KIEV, 12 avril - RIA Novosti. Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a déclaré jeudi lors d'une conférence de presse à Kiev, retransmise vers 170 Etats du monde, ne voir aucune tragédie dans les événements en cours dans son pays.

    "Il n'y a aucune tragédie en Ukraine qui avance sur la voie démocratique", a-t-il notamment indiqué.

    "Mon décret de dissolution de la Rada suprême (parlement) doit être appliqué et il est en vigueur. C'est aujourd'hui la principale réalité politique en Ukraine", a souligné le chef de l'Etat ukrainien.

    M. Iouchtchenko a répété qu'il ne révoquerait pas son décret.

    "Je ne révoquerai pas mon décret, et c'est là la deuxième réalité politique dans le pays", a-t-il noté.

    La veille, Vitali Gaïdouk, secrétaire du Conseil national pour la sécurité et la défense de l'Ukraine, avait fait savoir que Viktor Iouchtchenko pourrait accepter un report de la date des futures élections anticipées si les forces politiques qui souhaitent y participer se mettaient d'accord. Le président n'exclut pas que son décret puisse être suspendu, avait également avancé M. Gaïdouk.

    Le 2 avril dernier, le président Viktor Iouchtchenko a signé un décret de dissolution de la Rada, affirmant que le passage de députés des groupes parlementaires d'opposition dans la coalition de la majorité se trouvait en contradiction avec la Constitution. Les députés ont qualifié d'anticonstitutionnel ce décret présidentiel.

    "La dissolution du parlement n'est pas pour moi un objectif en soi. Seulement, à ce jour, c'est sans doute l'unique moyen de faire revenir la vie politique en Ukraine dans le cadre juridique", a expliqué M. Iouchtchenko.

    Et d'ajouter que c'était aussi l'occasion d'inculquer aux parlementaires ukrainiens un authentique sens de la responsabilité face à leurs électeurs.

    Dossier:
    Crise politique en Ukraine (196)

    Lire aussi:

    Le saviez-vous? Les Grecs antiques parlaient ukrainien (ou pas)
    Et si le décret de Trump sur l’immigration était de nouveau bloqué?
    Une cour d'appel US refuse de rétablir le décret de Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik