Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Alexandre Milinkevitch accuse Minsk d'avoir provoqué le conflit énergétique avec la Russie

    International
    URL courte
    0 101
    SAINT-PETERSBOURG, 13 avril - RIA Novosti. Le conflit qui a éclaté fin 2006 entre la Russie et la Biélorussie dans le secteur énergétique avait pour origine le régime dictatorial en Biélorussie, a affirmé vendredi Alexandre Milinkevitch, leader de l'opposition biélorusse.

    "Nous parlons beaucoup aujourd'hui des rapports entre la Russie et la Biélorussie. Le conflit pétrogazier est le résultat de l'absence de démocratie en Biélorussie", a déclaré Alexandre Milinkevitch à la radio Echo de Moscou.

    Seul un régime démocratique peut constituer la base nécessaire à une coopération stable entre divers pays, a-t-il avancé.

    "La démocratie est prévisible: si elle promet quelque chose, en règle générale, elle tient sa promesse. Le dictateur, lui, n'en fait qu'à sa tête. Il est toujours capricieux. L'exemple biélorusse n'est pas unique. Par conséquent, pour assurer la stabilité, pour coopérer et entretenir des liens d'amitié, il faut qu'une démocratie stable règne dans les pays", a souligné le leader de l'opposition biélorusse.

    "Malheureusement, la démocratie recule en Russie, estime M. Milinkevitch. A mon avis, c'est une tendance temporaire. Je suis certain que la Russie reviendra à la démocratie".

    La Biélorussie a bénéficié d'immenses subventions de la Russie sous forme de prix réduits du pétrole et du gaz, a-t-il affirmé.

    "Malheureusement, cela n'a pas été consacré aux réformes, mais au renforcement du pouvoir en place. Cependant, le pouvoir s'est montré ingrat et a commencé à s'élever contre la Russie. J'ai honte de cela", a poursuivi Alexandre Milinkevitch.

    Le leader de l'opposition s'est déclaré certain que la Biélorussie devait entretenir des rapports d'amitié avec la Russie.

    "Nous devons entretenir des rapports paritaires et mutuellement avantageux avec la Russie, comme de vrais amis et voisins. Le pouvoir démocratique le permettra, et nos rapports avec la Russie seront bien meilleurs que ceux entretenus par le pouvoir actuel", a-t-il dit.

    Alexandre Milinkevitch a en outre exprimé la certitude que tout régime autoritaire était voué à l'échec et qu'il était toujours remplacé par la démocratie.

    Lire aussi:

    Loukachenko accuse les USA et l’Allemagne de financer des provocations en Biélorussie
    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik