Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Condoleezza Rice se rend en Russie pour améliorer les relations Washington - Moscou (experts)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    La future visite en Russie de la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, prévue pour le mois de mai prochain est sans doute appelée à inverser l'évolution actuellement négative des relations russo-américaines, supposent des experts russes.

    MOSCOU, 18 avril - RIA Novosti. La future visite en Russie de la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, prévue pour le mois de mai prochain est sans doute appelée à inverser l'évolution actuellement négative des relations russo-américaines, supposent des experts russes.

    "Condoleezza Rice se rend sans doute à Moscou parce que Washington commence à se demander avec inquiétude si la Russie et les Etats-Unis ne sont pas allés trop loin dans leur actuelle confrontation et dans leurs contradictions", a notamment estimé mercredi dans une interview à RIA Novosti le directeur du Centre pour la sécurité internationale (Russie), Alexeï Arbatov.

    Le directeur de l'Institut des Etats-Unis et du Canada de l'Académie des Sciences de Russie, Sergueï Rogov, est du même avis. "Les relations russo-américaines se dégradent aujourd'hui à une vitesse vertigineuse. On a l'impression que nous sommes en train de dégringoler vers une nouvelle "guerre froide" et que les Etats-Unis pratiqueront officiellement une politique de dissuasion envers la Russie", a dit l'expert.

    "Cette visite servira à refreiner d'une manière ou d'une autre l'évolution fâcheuse de la situation et à empêcher les émotions politiques de prendre le dessus sur une réelle coopération pragmatique dont les deux parties ont grand besoin", a poursuivi Alexeï Arbatov.

    Et de reconnaître que Washington et Moscou ont toute une série de griefs réciproques. "Condoleezza Rice arrive pour voir ce qui nous divise à présent et pourquoi nous sommes en train de perdre les sphères de la coopération qui intéressent nos deux pays. Il s'agit avant tout de la non-prolifération des armes nucléaires, de la lutte contre le terrorisme international, du maintien de la stabilité dans différentes parties du monde, et notamment en Ukraine et en Transcaucasie, ainsi que de la poursuite de l'opération de l'Organisation des Nations Unies en Afghanistan", a fait remarquer le directeur du Centre pour la sécurité internationale.

    Comme le relèvent les experts, les problèmes des relations russo-américaines n'ont pas été examinés depuis longtemps à un niveau aussi élevé. Lors de cette visite, supposent-ils, il sera essentiellement question de la politique extérieure. "Ce sont la guerre en Irak, la situation autour des programmes nucléaires de l'Iran et de la Corée du Nord, le bouclier antimissile, ainsi que l'éventuelle adhésion de la Géorgie et de l'Ukraine à l'Alliance de l'Atlantique Nord. Autrement dit, ce sont ces questions sur la plupart desquelles nous-mêmes et les Américains avons à présent des attitudes diamétralement opposées, bien qu'un certain rapprochement s'esquisse. Mais, somme toute, ce n'est qu'une goutte de miel dans un vase de fiel", estime Sergueï Rogov.

    Quoi qu'il en soit, les experts ont été unanimes à considérer la prochaine visite en Russie de la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, comme une démarche tout à fait concrète en vue d'améliorer les relations russo-américaines et ont espéré que cette visite serait fructueuse.

    Lire aussi:

    Lavrov au sujet de ses relations avec Condoleezza Rice: «Si je lui plaisais? Mensonge!»
    Condoleezza Rice nomme le véritable but poursuivi par les USA lors de l’invasion de l’Irak
    Condoleezza Rice nomme le véritable but poursuivi par les USA lors de l’invasion de l’Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik