Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Réunion à Belgrade des ministres des Affaires étrangères des pays de l'OCEMN

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    Jeudi à Belgrade le Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Organisation de coopération économique de la mer Noire (OCEMN) dressera le bilan de la présidence serbe au sein de l'organisation.

    MOSCOU, 19 avril - RIA Novosti. Jeudi à Belgrade le Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Organisation de coopération économique de la mer Noire (OCEMN) dressera le bilan de la présidence serbe au sein de l'organisation.

    La Serbie préside à l'OCEMN de novembre 2006 jusqu'à la fin du mois d'avril 2007. La prochaine présidence, de mai jusqu'à la fin octobre 2007, devrait être assurée par la Turquie.

    Des délégations de l'Albanie, de l'Arménie, de l'Azerbaïdjan, de la Bulgarie, de la Géorgie, de la Grèce, de la Moldavie, de la Roumanie, de la Russie, de la Serbie, de la Turquie et de l'Ukraine ainsi que des observateurs et des invités prendront part à la réunion. La délégation russe sera conduite par le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

    Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OCEMN fera également le point sur l'activité des organes liés à l'organisation: Assemblée parlementaire de l'OCEMN, Conseil d'affaires de l'OEC%N, Banque de commerce et de développement de la mer Noire, Centre international d'études de la mer Noire.

    Dans le cadre de la rencontre de Belgrade le départ sera donné à un rallye automobile dans lequel seront engagés des poids lourds des pays membres de l'OCEMN. Cette épreuve est appelée à rapprocher davantage les pays de la région et à promouvoir la coopération économique dans la région de la mer Noire.

    Lire aussi:

    La Serbie subit-elle une attaque diplomatique de l’Occident?
    Unification Albanie-Kosovo, une menace pour la paix en Europe
    La Serbie pourrait prendre part à la reconstruction d'après-guerre de la Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik