Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Violence, peur et xénophobie: la "peste du XXIe siècle" pour le président kazakh

    International
    URL courte
    0 2 0 0
    ALMATY, 19 avril - RIA Novosti. Le président du Kazakhstan Noursoultan Nazarbaïev estime que la violence, la xénophobie, la suspicion et la peur sont en train de devenir la "peste du XXIe siècle".

    "Les réalités du XXIe siècle ont balayé les rêves romantiques d'un avenir sans conflits, le système des relations internationales s'est avéré vulnérable face aux menaces du monde global et régional", a-t-il déclaré lors du 6e Forum médiatique eurasien à Almaty.

    "La rhétorique géopolitique datant de la guerre froide revient de plus en plus", le principe de rivalité globale joue de nouveau le rôle de "locomotive principale de la politique mondiale", a constaté le président kazakh.

    D'après lui, "l'interdépendance du monde, trait caractéristique du développement contemporain, n'est pas prise en considération".

    "Si un pays devient instable, c'est la stabilité globale qui est menacée. Le terrorisme international qui a affecté l'Afghanistan se propage dans le monde entier. La manie de la détention d'armes de destruction massive s'étend, telle une dangereuse infection, gagnant de nouvelles régions, engendrant de nouveaux problèmes pour le monde entier", a-t-il indiqué.

    "Les mécanismes globaux qui régissent les relations et la sécurité internationales doivent changer. La compréhension du monde contemporain en tant qu'organisme unique exige le passage conceptuel de la politique internationale du paradigme de la concurrence globale au paradigme de la responsabilité globale", estime Noursoultan Nazarbaïev.

    "Il est temps d'adopter les principes du bon sens global et de la responsabilité totale", a souligné le président kazakh.

    Lire aussi:

    Poutine: la situation en Syrie rappelle le début de l'opération US en Irak en 2003
    La parade des vainqueurs
    L'ancien ministre adjoint des Affaires Etrangères chinois enterre «l'époque de l'Amérique»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik