Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Proche-Orient: Moscou favorable à la décision de la Ligue arabe de dialoguer avec Israël

    International
    URL courte
    0 0 01
    MOSCOU, 19 avril - RIA Novosti. Le fait que la Ligue arabe a chargé l'Egypte et la Jordanie d'entamer des contacts directs avec Israël à la recherche des voies de règlement du conflit arabo-israélien correspond à la position de la Russie, a déclaré jeudi le porte-parole du MID, Mikhaïl Kamynine.

    Cela correspond aux déclarations que la Russie, en tant que membre du Quartette de médiateurs internationaux pour le règlement au Proche-Orient, a toujours faites, a précisé devant les journalistes à Moscou le porte-parole de la diplomatie russe.

    ( Le Quartette de médiateurs internationaux pour le règlement au Proche-Orient regroupe les Etats-Unis, la Fédération de Russie, l'Union européenne et l'Organisation des Nations Unies - ndlr.)

    "A l'avenir également, nous allons soutenir invariablement ce mouvement qui doit évidemment être réciproque et tenir compte des préoccupations mutuelles des parties, qui doit tendre à la recherche de solutions fiables reposant sur une base juridique internationale reconnue", a poursuivi le diplomate.

    La veille, s'est réuni au Caire le Comité ministériel de la Ligue arabe pour la promotion de l'initiative de paix arabe. Afin de relancer ses travaux de mise en application de ladite initiative, un groupe de travail spécial a été formé qui comprend l'Egypte, la Jordanie, l'Arabie Saoudite, la Syrie, le Liban, l'Autorité palestinienne, le Qatar, le Maroc et le secrétaire général de la Ligue arabe. Ce groupe de travail a été chargé d'entrer en contact avec les représentants de la communauté internationale, y compris avec le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, le Quartette pour le Proche-Orient et l'Union européenne (UE).

    "Notre réaction est incontestablement positive. Nul n'ignore que Moscou a salué et soutenu l'aspiration déclarée à la paix du Sommet arabe de Ryad qui avait réaffirmé son attachement infaillible à l'initiative de paix de Beyrouth de 2002 prévoyant notamment la normalisation des relations des pays arabes avec Israël en échange de son départ de tous les territoires arabes occupés en 1967", a souligné le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, commentant les dernières initiatives de la Ligue arabe.

    Et de souligner que Moscou attache une grande importance à la création par la Ligue arabe de mécanismes de travail, appelés à établir un dialogue substantiel avec la communauté internationale.

    Comme l'a fait savoir Mikhaïl Kamynine, Moscou a pris note de la déclaration du ministre des Affaires étrangères de l'Arabie Saoudite, pays assurant à présent la présidence tournante de la Ligue arabe, en faveur de la convocation sous l'égide de l'ONU d'un forum représentatif sur le Proche-Orient avec la participation de la communauté internationale, des pays de la région et des parties directement impliquées dans le conflit.

    "Nous en avons parlé plus d'une fois. Il est bon que l'initiative russe de convocation d'une conférence internationale sur le Proche-Orient trouve de plus en plus de partisans. Nous sommes persuadés que la mise en oeuvre de cette initiative permettra finalement de relancer le processus de négociations dans la région sur tous ses volets pour aboutir à un règlement global, solide et équitable du conflit arabo-israélien", a noté en conclusion le porte-parole de la diplomatie russe.

    Lire aussi:

    Blocus commercial: Doha dépose plainte contre les pays arabes devant l’OMC
    Le projet d'une «Otan arabe» n'est pas viable
    La jeunesse arabe a une meilleure image de la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik