Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: pas d'élections anticipées ni de destitution du président (président de la Rada)

    International
    URL courte
    Crise politique en Ukraine (196)
    0 0 0 0

    Il n'y aura en Ukraine ni élections anticipées (présidentielles et parlementaires), ni procédure de destitution du président, a estimé samedi devant les journalistes à Kiev le président de la Rada suprême (parlement), Alexandre Moroz.

    KIEV, 21 avril - RIA Novosti. Il n'y aura en Ukraine ni élections anticipées (présidentielles et parlementaires), ni procédure de destitution du président, a estimé samedi devant les journalistes à Kiev le président de la Rada suprême (parlement), Alexandre Moroz.

    "Il n'y aura pas d'élections anticipées où il en aura mais à la date sur laquelle nous nous entendrons avec le président", a indiqué Alexandre Moroz.

    Et de faire remarquer que le premier ministre de l'Ukraine, Viktor Ianoukovitch, n'acceptera jamais que seules des législatives anticipées soient tenues sans des élections présidentielles anticipées.

    "Je ne pense pas que Viktor Ianoukovitch accepte un tel compromis injuste car cela se trouverait tout simplement en contradiction flagrante avec nos ententes antérieures figurant dans le document que nous avons tous signé", a dit le président de la Rada.

    Cela dit, Alexandre Moroz a rappelé que les représentants de la coalition d'union nationale avaient déclaré dans un document signé conjointement qu'ils ne participeraient guère à des élections illégitimes.

    Quoi qu'il en soit, il ne croît pas que le parlement lance une procédure de destitution du président.

    Le président du parlement a aussi fait savoir avoir préparé un projet de mémorandum sur la réconciliation et la compréhension mutuelle entre les forces politiques adverses en Ukraine.

    Dossier:
    Crise politique en Ukraine (196)

    Lire aussi:

    Ukraine: un journal prédit la date du prochain Maïdan
    Porochenko destitué? Du moins, il aurait «mérité d’être évincé du pouvoir 5 fois»
    «Parlement sans majorité»: une période d'incertitude débute en Grande-Bretagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik