Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Une "période glaciaire" commence dans les rapports polono-russes (ministre polonais)

    International
    URL courte
    0 36 0 0

    Une "période glaciaire" commence dans les rapports polono-russes, estime Roman Giertych, vice-premier ministre polonais, leader du parti Ligue des familles polonaises.

    VARSOVIE, 23 avril - RIA Novosti. Une "période glaciaire" commence dans les rapports polono-russes, estime Roman Giertych, vice-premier ministre polonais, leader du parti Ligue des familles polonaises.

    Commentant les informations, selon lesquelles les représentants de l'Union européenne n'ont pas réussi à s'entendre avec la Russie sur la levée de l'interdiction des importations de viande polonaise en Russie, Roman Giertych a déclaré le 22 avril que c'était "un très mauvais signe".

    "Cela veut dire que la position de Moscou va à l'encontre de l'accord Russie-UE. Cela signifie que nous entrons dans une période de rapports (bilatéraux) non plus froids, mais glaciaires", a déclaré le vice-premier ministre polonais.

    La question de la levée de l'embargo russe sur les livraisons de viande polonaise a été au centre des pourparlers entre le ministre russe de l'Agriculture Alexeï Gordeïev et Markos Kyprianou, commissaire européen pour la santé et la protection des consommateurs, qui ont eu lieu le 21 avril à Limassol (Chypre).

    Une source proche des pourparlers entre l'Union européenne et la Russie sur la levée de l'interdiction de l'importation de viande polonaise en Russie a confirmé à RIA Novosti que les pourparlers n'avaient abouti à aucun résultat.

    Quant à Andrzej Lepper, vice-premier ministre et ministre polonais de l'Agriculture (leader du parti Autodéfense), il a qualifié de "problème politique" le fiasco des pourparlers.

    "Il est évident que ce problème reste politique, même encore plus politique (qu'avant)", a-t-il déclaré.

    A la demande des journalistes d'expliquer ce qu'il avait en vue, le vice-premier ministre a précisé : "Il s'agit aussi bien de la base de défense antimissile des Etats-Unis que des problèmes énergétiques".

    Lire aussi:

    Convoqué par le parquet polonais, Tusk dénonce une «campagne politique» contre lui
    Kremlin: la thèse de l'explosion de l'avion de Kaczynski réfutée par les enregistrements
    Bandera, génocide et pogroms: l'Ukraine et la Pologne en plein désamour
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik