Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: l'Iran prêt à négocier, mais attaché à son droit aux technologies civiles (Ahmadinejad)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Téhéran est prêt à régler le problème de son "dossier nucléaire" à la table des négociations, mais il ne renoncera pas à son droit de développer des technologies nucléaires civiles, a déclaré lundi à la télévision nationale le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

    TEHERAN, 23 avril - RIA Novosti. Téhéran est prêt à régler le problème de son "dossier nucléaire" à la table des négociations, mais il ne renoncera pas à son droit de développer des technologies nucléaires civiles, a déclaré lundi à la télévision nationale le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

    Et d'ajouter que l'Iran effectuait ses activités nucléaires dans le cadre des normes internationales et sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

    Tous les problèmes internationaux doivent être réglés dans le cadre de la loi, mais "certains Etats agissent hors la loi et ne reconnaissent pas les droits légitimes des autres", a poursuivi M. Ahmadinejad.

    Il a une nouvelle fois qualifié d'illégitime la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies sur l'Iran.

    "Nous insistons sur notre droit, et si le Conseil de sécurité de l'ONU adopte des résolutions aussi illégitimes, pas une seule nation ne l'approuvera", a averti le président iranien.

    "Certaines puissances mondiales avec les Etats-Unis à leur tête instrumentalisent les organisations internationales pour exercer des pressions politiques et essaient de priver d'autres pays, notamment l'Iran, de leurs droits légitimes", a affirmé Mahmoud Ahmadinejad.

    Et d'expliquer que Téhéran avait bien l'intention de développer l'énergie nucléaire civile, car celle-ci est écologique et meilleur marché par rapport à d'autres sources d'énergie. "Nul n'est en droit de monopoliser ces technologies, et tous sont en droit de les utiliser", a souligné le président iranien.

    "Nous nous proposons de poursuivre nos activités nucléaires légitimes et n'entendons pas dépasser le cadre de la loi", a conclu Mahmoud Ahmadinejad.

    Lire aussi:

    Hassan Rohani «a de très bonnes chances d’être réélu»
    Mahmoud Ahmadinejad de nouveau candidat à la présidentielle iranienne
    «Сonséquences imprévues»: comment les sanctions US contre l'Iran frapperont UE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik