Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le génocide des Arméniens est un crime contre l'humanité (premier ministre arménien)

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    EREVAN, 24 avril - RIA Novosti. Le génocide (des Arméniens) est un crime contre l'humanité, c'est pourquoi la condamnation de la tragédie de 1915 est une obligation sacrée et pas seulement pour l'Arménie, lit-on dans le message écrit par le premier ministre arménien Serge Sarkissian à l'occasion du 92e anniversaire du génocide des Arméniens.

    Selon Serge Sarkissian, la politique de non-reconnaissance et de non-condamnation du génocide des Arméniens perpétré par le gouvernement de l'Empire ottoman a frayé le chemin à d'autres crimes de ce genre.

    Aujourd'hui que les Arméniens du monde entier commémorent les victimes de l'Empire Ottoman, l'Arménie exprime sa sincère reconnaissance aux pays, aux organisations et aux personnes qui ont reconnu le génocide, indique le message.

    Prenant cette décision, ils sont devenus nos partisans dans la lutte visant non seulement à condamner, mais aussi à prévenir ces crimes à l'avenir. Nous luttons au nom de l'humanité et pour l'humanité. Dans cette lutte, nous rendons hommage aux victimes de toutes les tragédies commises dans le monde depuis 1915", a déclaré le premier ministre.

    "Nous nous souvenons de notre histoire, mais cela ne nous empêche pas d'avancer et de créer un Etat développé et démocratique. Nous aspirons à entretenir des rapports normaux avec nos voisins", a fait remarquer Serge Sarkissian.

    L'Arménie, le Nagorny-Karabakh et la diaspora arménienne à l'étranger marquent ce mardi le Jour de commémoration des victimes du génocide des Arméniens dans l'Empire ottoman.

    A la fin du 19e et au début du 20e siècles, l'Empire ottoman avait régulièrement persécuté les Arméniens. En 1915, plus de 1,5 million d'Arméniens ont été exterminés.

    Le génocide du peuple arménien a été reconnu par les parlements de l'Argentine, de la Belgique, de la Bulgarie, du Venezuela, des Pays-Bas, de la Grèce, de l'Italie, du Canada, de Chypre, du Liban, de la Lituanie, de la Pologne, de la Russie, de la Slovaquie, de l'Uruguay (ce pays a été le premier à avoir reconnu en 1965 le génocide des Arméniens), de la France, de la Suisse et de la Suède, ainsi que par 40 Etats américains.

    La Turquie nie traditionnellement le massacre d'environ 1,5 million d'Arméniens pendant la Première Guerre mondiale et réagit fébrilement aux critiques parvenant de l'Occident au sujet du génocide des Arméniens.

    Lire aussi:

    Une ancienne église arménienne démontée pour ériger une mosquée en Turquie
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    L’Arménie refuse de participer aux exercices de l’Otan en Géorgie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik