Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Condoléances: les leaders du monde insistent sur une grande contribution personnelle de Boris Eltsine

    International
    URL courte
    Décès de Boris Eltsine (31)
    0 301

    Les leaders du monde ont exprimé mardi leurs condoléances à l'occasion du décès du premier président russe Boris Eltsine, insistant sur sa contribution dans l'histoire de la Russie et le développement de ses relations avec d'autres pays.

    ATHENES/PEKIN/LE CAIRE/ABU DHABI/ISLAMABAD, 24 avril - RIA Novosti. Les leaders du monde ont exprimé mardi leurs condoléances à l'occasion du décès du premier président russe Boris Eltsine, insistant sur sa contribution dans l'histoire de la Russie et le développement de ses relations avec d'autres pays.

    Boris Eltsine est décédé à Moscou lundi 23 avril à l'âge de 76 ans. Ses obsèques auront lieu mercredi 25 avril au cimetière moscovite Novodevitchi. Le 25 avril a été décrété journée de deuil national par le président russe Vladimir Poutine.

    Le premier ministre grec Costas Caramanlis a exprimé ses condoléances à l'occasion du décès du premier président russe.

    "Dans son message, le premier ministre insiste sur une très importante contribution de Boris Eltsine dans l'histoire russe. Au poste de premier président de la Fédération de Russie après la disparition de l'Union Soviétique, Boris Eltsine a conduit le pays à la démocratie", rapporte le service de presse du chef du gouvernement grec.

    Le président chinois Hu Jintao a aussi présenté de profondes condoléances et sa sincère compassion à la direction de la Russie, aux parents et proches de Boris Eltsine, rapporte l'agence Chine Nouvelle.

    Dans son message, M. Jintao a nommé Boris Eltsine un ami proche de la Chine et déclaré que l'amitié traditionnelle entre les peuples russe et chinois avait connu une qualité nouvelle sous la présidence de Boris Eltsine.

    Selon le président de la Chine, c'est justement pendant cette période que les deux pays ont établi des relations de coopération et de partenariat stratégique, ont réglé les problèmes frontaliers hérités du passé et obtenu un progrès rapide dans la coopération bilatérale tous azimuts.

    Hu Jintao a qualifié d'"éminente" la contribution personnelle de Boris Eltsine dans le développement de l'amitié sino-russe, ce qui restera à jamais dans l'histoire des relations d'amitié entre les deux pays, lit-on en substance dans le message.

    Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a souligné, pour sa part, que M. Eltsine avait consacré des années de sa vie au "service de sa Patrie et de son peuple".

    "C'est avec une profonde amertume et une très vive douleur que nous avons appris la disparition de notre grand ami - le premier président russe Boris Eltsine", lit-on notamment dans un télégramme de condoléances, dont le texte est publié par l'agence d'information palestinienne Wafa.

    "Nous avons connu le premier président russe en tant que grand homme politique brillant et ami fidèle qui avait beaucoup travaillé pour resserrer toujours plus les liens d'amitié russo-palestiniens", souligne dans son message M. Abbas.

    Selon ce dernier, le peuple palestinien n'oubliera jamais cet appui de principe que le premier président russe avait accordé à la "lutte légitime du peuple palestinien pour la liberté et l'indépendance, ainsi que ses efforts en vue de faire progresser le processus de règlement d'ensemble juste et pacifique au Proche-Orient ".

    Le roi Abdallah II de Jordanie a également exprimé mardi ses "profondes condoléances" au peuple russe ami et à la famille de Boris Eltsine. Dans le télégramme adressé à la direction russe en son nom personnel, ainsi qu'en celui du peuple et du gouvernement de la Jordanie, le monarque jordanien a hautement apprécié la "grande contribution du président Eltsine dans l'édification de la Russie contemporaine", tout en qualifiant son décès de "perte lourde", apprend l'agence d'information jordanienne Petra.

    Le roi Abdallah II de Jordanie a tout particulièrement insisté sur le "soutien que Boris Eltsine avait accordé aux peuples arabes et aux efforts tendant à garantir la stabilité au Proche-Orient, dans l'intérêt de l'établissement d'une paix juste et globale dans cette partie du monde".

    Des condoléances ont également été présentées au gouvernement et au peuple de la Russie à l'occasion de la disparition de Boris Eltsine par le président et le premier ministre du Pakistan.

    "A cette heure d'une profonde tristesse et d'une lourde perte, en mon nom personnel et en celui du peuple du Pakistan, j'exprime des condoléances et la compassion la plus sincère", citent mardi les médias pakistanais la lettre adressée par le président du pays le général Pervez Musharraf à la direction russe.

    Comme le souligne dans son message le président pakistanais, Boris Eltsine restera à la mémoire et suscitera toujours l'admiration grâce à son rôle éminent dans la construction de la Russie contemporaine. "Sa contribution dans le renforcement de la paix et de la stabilité en Russie et dans le monde entier lui ont déjà valu sa place dans l'histoire", a noté M. Musharraf.

    De son côté, le premier ministre pakistanais Shaukat Aziz signale que Boris Eltsine "restera longtemps à la mémoire grâce à son courage, à sa perspicacité et sa mentalité d'homme d'Etat". "Nous partageons votre malheur à ce moment triste", lit-on dans la déclaration de M. Aziz.

    Dossier:
    Décès de Boris Eltsine (31)

    Lire aussi:

    Jusqu'à 20 ans de prison pour les meurtriers de Boris Nemtsov
    À qui profite la russophobie? La réponse du Washington Times
    Johnson pourrait garder son poste au gouvernement UK après les élections
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik