Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: consultations sur la tenue d'élections parlementaires anticipées

    International
    URL courte
    Crise politique en Ukraine (196)
    0 0 01

    Des consultations politiques sur la tenue d'élections parlementaires anticipées en Ukraine ont débuté au secrétariat du président ukrainien entre les représentants de l'opposition et de la coalition parlementaires.

    KIEV, 25 avril - RIA Novosti. Des consultations politiques sur la tenue d'élections parlementaires anticipées en Ukraine ont débuté au secrétariat du président ukrainien entre les représentants de l'opposition et de la coalition parlementaires.

    "L'opposition est représentée par Viatcheslav Kirilenko, Alexandre Tourtchinov, Nikolaï Onichtchouk et Iossif Vinski", a appris mercredi RIA Novosti au service de presse du bloc "Notre Ukraine".

    "Du côté de la coalition, on retrouve Raïssa Bogatyreva, Adam Martyniouk, Petr Simonenko, Sergueï Matvienko et Mikhaïl Tepliouk", a-t-on ajouté.

    Des représentants du gouvernement et du secrétariat présidentiel prendront également part à la rencontre.

    Avant son départ pour une visite de travail dans la région de Kiev, le président ukrainien Victor Iouchtchenko avait exhorté les participants à parvenir à un accord sur la tenue d'élections parlementaires anticipées.

    Le président ukrainien a signé le 2 avril un décret portant dissolution du parlement et fixant la date des élections anticipées au 27 mai prochain. Le décret a fait suite à la défection de 11 députés des groupes d'opposition de la Rada suprême qui avaient rejoint la coalition pro-gouvernementale.

    Les députés de la coalition ont qualifié le décret d'anticonstitutionnel et refusé de s'y soumettre. 53 parlementaires ont saisi la Cour constitutionnelle qui doit se prononcer sur la conformité du décret à la Loi fondamentale de l'Ukraine.

    Dossier:
    Crise politique en Ukraine (196)

    Lire aussi:

    L’Irak sera exclu du nouveau décret US sur l’immigration
    La justice US refuse de suspendre le décret sur l’immigration
    Une cour d'appel US refuse de rétablir le décret de Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik