Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les forces politiques ukrainiennes prêtes à démobiliser leurs partisans

    International
    URL courte
    Crise politique en Ukraine (196)
    0 0 0 0

    L'opposition ukrainienne et la coalition d'Union nationale sont prêtes à demander à leurs partisans d'interrompre leurs actions de soutien, a déclaré mercredi la responsable du groupe parlementaire du Parti des régions, Raïssa Bogatyreva, en marge des consultations politiques au secrétariat du président.

    KIEV, 25 avril - RIA Novosti. L'opposition ukrainienne et la coalition d'Union nationale sont prêtes à demander à leurs partisans d'interrompre leurs actions de soutien, a déclaré mercredi la responsable du groupe parlementaire du Parti des régions, Raïssa Bogatyreva, en marge des consultations politiques au secrétariat du président.

    "Nous avons décidé que durant la période de négociation sur la mise en place de certaines modifications des lois et de la Constitution ukrainienne, nous nous adresserions à nos partisans pour qu'ils se démobilisent au plus vite et rentrent chez eux, afin de donner à la Cour constitutionnelle la possibilité de travailler plus calmement ", a-t-elle souligné.

    Mme Bogatyreva a également indiqué que les négociations entre les représentants de la coalition, de l'opposition, du gouvernement et du secrétariat présidentiel ne faisaient que commencer.

    "Il est impossible de dire à l'avance si nous avancerons rapidement ou pas. Mais ce qui est plutôt positif, c'est que les partis sont ouverts au dialogue", a affirmé Raïssa Bogatyreva.

    Plus tôt, Viatcheslav Kirilenko, leader du bloc pro-présidentiel "Notre Ukraine", avait signalé que les représentants de l'opposition et de la coalition parlementaires, ainsi que du gouvernement et du secrétariat présidentiel n'avaient trouvé aucun accord au cours de ces consultations politiques.

    Le président ukrainien a signé le 2 avril un décret portant dissolution du parlement et fixant la date des élections anticipées au 27 mai prochain. Le décret a fait suite à la défection de 11 députés des groupes d'opposition de la Rada suprême qui avaient rejoint la coalition pro-gouvernementale.

    Les députés de la coalition ont qualifié le décret d'anticonstitutionnel et refusé de s'y soumettre. 53 parlementaires ont saisi la Cour constitutionnelle qui doit se prononcer sur la conformité du décret à la Loi fondamentale de l'Ukraine.

    Dossier:
    Crise politique en Ukraine (196)

    Lire aussi:

    Les États de New York et Washington contesteront le décret de Trump sur l’immigration
    Et si le décret de Trump sur l’immigration était de nouveau bloqué?
    Ukraine: erreur 404
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik