Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le président tchèque attendu en visite officielle à Moscou

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 26 avril - RIA Novosti. Le président de la République tchèque, Vaclav Klaus, arrivera ce jeudi à Moscou en visite officielle sur l'invitation des dirigeants russes. Il sera accompagné d'une très nombreuse délégation d'hommes d'affaires tchèques.

    L'agence CTK a annoncé que deux ministres, ceux des Finances et de l'Industrie et du Commerce, figuraient dans la délégation.

    Vaclav Klaus espère rencontrer le président russe, Vladimir Poutine, ainsi que le président de la Douma, Boris Gryzlov. Il devrait également prendre part au Forum d'affaires organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de Russie. L'agenda du chef de l'Etat tchèque comporte également des entretiens avec le maire de Moscou, Youri Loujkov. Dans le cadre de sa visite Vaclav Klaus sera fait docteur honoris causa de l'Université de Moscou.

    Vaclav Klaus se rendra également au cimetière de Novodievitchi pour se recueillir sur la tombe du premier président russe, Boris Eltsine. Dimanche le président tchèque se rendra à Kazan où il rencontrera le président du Tatarstan, Mintimer Chaïmiev, et prendra part à un nouveau forum d'affaires.

    Selon l'agence CTK Vaclav Klaus entend examiner avec la Russie les craintes de cette dernière face à une éventuelle installation en République tchèque d'un radar pour la défense antimissile américaine. La Russie estime que ce projet représente un danger pour sa sécurité alors que les Etats-Unis cherchent à convaincre Moscou que le segment européen de leur ABM a pour seul objectif de parer aux missiles de l'Iran et de la Corée du Nord.

    Selon des chiffres fournis par le ministère russe des Affaires étrangères, les échanges russo-tchèques affichent une dynamique positive. Au premier semestre 2006, ils avaient progressé de presque 30% par rapport à la même période de l'année précédente et s'étaient chiffrés à 2,9 milliards de dollars.

    Lire aussi:

    Crash de Smolensk: le chef de la commission d’enquête polonaise remet sa démission
    Président tchèque: nos businessmen, ces «agents de Poutine», misent sur le marché russe
    La République tchèque, l’ennemi numéro un des migrants en UE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik