Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Sergueï Lavrov à Oslo pour la réunion du Conseil Russie-OTAN

    International
    URL courte
    Réunion du Conseil Russie-OTAN à Bruxelles (8)
    0 0 0 0

    Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, prendra part dans la capitale norvégienne à une réunion du Conseil Russie-OTAN tenue au niveau des ministres des Affaires étrangères.

    OSLO, 26 avril - RIA Novosti. Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, prendra part dans la capitale norvégienne à une réunion du Conseil Russie-OTAN tenue au niveau des ministres des Affaires étrangères. Les débats porteront essentiellement sur l'implantation d'une défense antimissile (ABM) américaine en Pologne et en République tchèque.

    Washington envisage d'installer dix missiles antimissiles en territoire polonais et des radars ABM en République tchèque.

    Le premier missile antimissile sera opérationnel en Pologne dès 2011, les neuf autres le seront en 2013.

    L'administration de George W. Bush prétend que ces éléments européens de l'ABM américaine ne sont pas dirigés contre la Russie, que leur mission est d'assurer une protection contre une éventuelle attaque aux missiles émanant des Etats "voyous", parmi lesquels les Etats-Unis font figurer la Corée du Nord et l'Iran.

    La Russie a fait part à plusieurs reprises de sa préoccupation face à ces projets des Etats-Unis. Moscou ne cache pas son opposition aux plans de Washington et estime que la création d'une base antimissile des Etats-Unis en Europe ne saurait être interprétée autrement que comme une reconfiguration de la présence militaire américaine en Europe.

    Vendredi, 27 avril, le ministre russe des Affaires étrangères rencontrera le premier ministre norvégien, Jens Stoltenberg, ainsi que son homologue norvégien, Jonas Gahr Store.

    Dossier:
    Réunion du Conseil Russie-OTAN à Bruxelles (8)

    Lire aussi:

    Contre qui le Japon veut-il se protéger en achetant des systèmes ABM?
    Quelles sont les capacités des ABM stratégiques russe?
    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik