Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Etats-Unis: la Chambre des représentants adopte un calendrier de retrait des troupes américaines d'Irak

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    Faisant fi des menaces du président George W. Bush de recourir à son droit de veto, la Chambre des représentants du Congrès des Etats-Unis a adopté mercredi un calendrier de retrait des troupes américaines d'Irak d'ici à avril 2008 au plus tard.

    WASHINGTON, 26 avril - RIA Novosti. Faisant fi des menaces du président George W. Bush de recourir à son droit de veto, la Chambre des représentants du Congrès des Etats-Unis a adopté mercredi un calendrier de retrait des troupes américaines d'Irak d'ici à avril 2008 au plus tard.

    Le projet de loi a recueilli les suffrages de 218 congressmen. 208 membres de la chambre ont voté contre.

    Pour financer le retrait des troupes américaines décision a été prise de débloquer 124,2 millions de dollars en supplément des dépenses pour les guerres en Irak et en Afghanistan.

    Dans le projet de loi il est stipulé que les autorités irakiennes doivent prendre toutes les mesures requises pour assurer la sécurité ainsi que le développement politique et économique de leur pays. Si ces conditions ne sont pas respectées par la partie irakienne, le retrait des troupes américaines d'Irak commencera le 1er juillet prochain et prendra fin dans les 180 jours qui suivront.

    Si le gouvernement irakien s'en tient au calendrier des réformes et si le président des Etats-Unis est en mesure de confirmer la chose par écrit au Congrès, alors le retrait des unités américaines d'Irak débutera pas plus tard que le 1er octobre et s'achèvera dans les 180 jours", d'ici au 1er avril 2008.

    Ces dernières semaines George W. Bush avait plusieurs fois mis en garde le Congrès, parfois en des termes musclés, qu'il refuserait de signer tout projet de loi comportant un calendrier du retrait des militaires américains d'Irak. Le locataire de la Maison-Blanche avait annoncé qu'il opposerait son veto à un tel document et qu'il le renverrait aux législateurs.

    Après le vote à la Chambre des représentants le projet de loi doit maintenant être soumis à l'examen du Sénat où un vote interviendra probablement jeudi.

    Lire aussi:

    Le Congrès a fait «avaler l'amère dragée» des sanctions à Trump
    Trump exclut un retrait de l’Afghanistan, mais refuse de dévoiler son plan d’action
    Donald Trump a qualifié d'inacceptable un retrait précipité de l'Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik