Ecoutez Radio Sputnik
    International

    ABM: le refus de Moscou de coopérer avec les USA suscite l'incompréhension de la Secrétaire d'Etat américaine

    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 0 0 0

    La Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a déclaré qu'elle ne comprenait pas comment on peut ne pas vouloir coopérer avec les Etats-Unis sur le programme de défense antimissile, puisque l'administration Bush propose à la Russie une telle coopération.

    WASHINGTON, 26 avril - RIA Novosti. La Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a déclaré qu'elle ne comprenait pas comment on peut ne pas vouloir coopérer avec les Etats-Unis sur le programme de défense antimissile, puisque l'administration Bush propose à la Russie une telle coopération.

    "Nous avons proposé (aux Russes) une coopération dans le domaine de la défense. Je ne comprends pas pourquoi vous ne voulez pas coopérer dans le domaine de la défense antimissile (ABM) qui vous offre la possibilité de protéger votre peuple et votre territoire contre les menaces émanant des Etats qui pourraient ne pas céder à la dissuasion", a déclaré mercredi Condoleezza Rice à bord de l'avion aux journalistes qui l'accompagnent dans son voyage à Oslo où elle participera à une rencontre des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'OTAN.

    "Nous continuerons les pourparlers avec les Russes à ce sujet", a déclaré Condoleezza Rice, en ajoutant que l'administration Bush tâcherait de dissiper les craintes de Moscou au sujet des ABM et qu'elle poursuivrait son travail d'explication, "ce que nous faisons depuis plusieurs mois".

    "La suspicion datant de la guerre froide est sans doute encore bien présente", a-t-elle dit en expliquant la position de Moscou.

    "Les séquelles de la guerre froide subsistent probablement. A cette époque, certains estimaient, en raison de la nature des rapports stratégiques, que la défense pouvait être une partie du potentiel de la première ou de la deuxième frappes, tout cela reste probablement ancré dans les consciences, mais la situation est différente et nous ne sommes pas un adversaire de la Russie", a déclaré Condoleezza Rice.

    Elle a fait savoir qu'elle aurait une rencontre bilatérale à Oslo avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et qu'elle poursuivrait les pourparlers avec le chef de la diplomatie russe au cours de sa visite à Moscou en mai prochain.

    Le ministre des Affaires étrangères de Russie Sergueï Lavrov participera à la réunion d'Oslo du Conseil Russie-OTAN au niveau des chefs des diplomaties.

    Les projets des Etats-Unis de déploiement d'éléments du bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque seront au centre des entretiens.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Lavrov au sujet de ses relations avec Condoleezza Rice: «Si je lui plaisais? Mensonge!»
    Condoleezza Rice nomme le véritable but poursuivi par les USA lors de l’invasion de l’Irak
    Condoleezza Rice nomme le véritable but poursuivi par les USA lors de l’invasion de l’Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik