Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Plus de 300 personnes interpellées par la police lors de désordres à Tallin

    International
    URL courte
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)
    0 1 0 0
    TALLIN, 27 avril - RIA Novosti. Plus de 300 personnes ont été interpellées au cours des désordres massifs qui se sont produits dans la nuit de jeudi à vendredi, a annoncé la police.

    Jeudi les forces de l'ordre estoniennes avaient dispersé les défenseurs du Soldat de bronze qui protestaient contre la décision des autorités de procéder à l'exhumation et à l'identification des restes de militaires soviétiques ensevelis à proximité du monument.

    Après l'intervention de la police près du monument quelque 500 personnes avaient gagné le centre-ville en brisant les vitres de maisons et d'automobiles, en renversant des corbeilles à détritus et des bacs à journaux gratuits. Elles ont également brisé plusieurs vitrines de magasins et lancé des pierres en direction d'un poste de police et des bureaux du Parti réformateur présidé par le premier ministre Andrus Ansip.

    La police a fait usage de gaz lacrymogènes, de canons à eau ainsi que de grenades assourdissantes et aveuglantes.

    "Vendredi matin le Soldat de bronze avait été démonté et placé sous la protection de la police", a annoncé le service de presse du gouvernement.

    Dossier:
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)

    Lire aussi:

    Une manifestation anti-FN éclate place de la République
    Diktat de la minorité: la «guerre des monuments» monte en puissance aux USA
    À Varsovie, des Polonais protestent contre la démolition des monuments soviétiques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik