Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les dirigeants du Fatah et du Hamas se rencontrent au Caire

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    LE CAIRE, 27 avril - RIA Novosti. Le chef du Bureau politique du Hamas, Khaled Mashaal, est arrivé dans la nuit de jeudi à vendredi au Caire où il mènera des pourparlers avec le président de l'Autorité nationale palestinienne (ANP) et leader du mouvement Fatah, Mahmoud Abbas.

    Mahmoud Abbas est attendu vendredi dans la capitale égyptienne en provenance de Suisse, dernière étape de sa tournée européenne.

    Les dirigeants des deux principaux mouvements palestiniens se rencontreront au Caire pour la première fois depuis leurs entretiens à La Mecque (Arabie saoudite) en février dernier. A l'époque le Fatah et le Hamas s'étaient entendus sur une cessation immédiate des affrontements sanglants et la formation d'un gouvernement palestinien d'union nationale.

    Le leader du Hamas, qui depuis plusieurs années réside à Damas, la capitale syrienne, entend envisager avec le dirigeant de l'ANP les ententes à venir après celles intervenues à La Mecque. "Les négociations porteront sur trois dossiers principaux: la renaissance de l'Organisation de libération de la Palestine, la situation intérieure et l'activité du gouvernement, ainsi que le partenariat politique entre les deux mouvements", a déclaré Mohammed Nazzal, membre du Bureau politique du Hamas, interrogé par l'agence Quds press.

    La rencontre des deux leaders aura lieu sur toile de fond d'une nouvelle exacerbation de la situation dans les territoires palestiniens. Israël menace de lancer une nouvelle opération dans la bande de Gaza tandis que les militants de la branche militaire du Hamas ont repris les tirs de roquettes contre le territoire israélien.

    Lire aussi:

    La guerre va-t-elle reprendre entre Israël et la bande de Gaza?
    La Palestine confirme la fin de sa coopération avec Israël en matière de sécurité
    L'aviation israélienne frappe la bande de Gaza en représailles, des blessés
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik