Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Vaclav Klaus n'a pas persuadé Vladimir Poutine du caractère inoffensif du radar américain

    International
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 27 avril - RIA Novosti. Le président tchèque Vaclav Klaus a avoué vendredi à Moscou qu'il n'avait pas réussi à persuader son homologue russe Vladimir Poutine que le radar américain qui sera installé en République tchèque ne présentait pas de danger pour la Russie.

    M.Klaus avait deux missions à remplir dans le cadre des entretiens russo-tchèques de Moscou, à savoir séparer les relations bilatérales de l'éventuel déploiement des éléments du bouclier antimissile américain en Europe de l'Est et exposer les arguments tchèques en faveur de l'aménagement d'une base américaine sur le sol tchèque.

    "J'ai échoué en ce qui concerne la seconde partie de ma mission", a avoué M.Klaus.

    Dans le même temps, il a assuré le président russe que la République tchèque n'avait "pas l'intention de créer un danger pour la Russie".

    "Évidemment, puisque la République tchèque n'aura aucune prise sur le fonctionnement du radar américain sur le sol tchèque", a ajouté M.Poutine, provoquant un éclat de rire dans la salle.

    Lire aussi:

    Président tchèque: nos businessmen, ces «agents de Poutine», misent sur le marché russe
    La République tchèque, l’ennemi numéro un des migrants en UE
    Les Tchèques ne veulent plus des réfugiés, malgré les menaces de sanctions de l’UE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik