Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Démantèlement du Soldat de bronze: pas de rupture des relations diplomatiques entre Moscou et Tallinn (experts)

    International
    URL courte
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)
    0 4 0 0

    Le démantèlement du monument au soldat libérateur à Tallinn n'entraînera pas la rupture des relations diplomatiques entre la Russie et l'Estonie, estiment les experts russes.

    MOSCOU, 27 avril - RIA Novosti. Le démantèlement du monument au soldat libérateur à Tallinn n'entraînera pas la rupture des relations diplomatiques entre la Russie et l'Estonie, estiment les experts russes.

    "Bien entendu, la Russie ne cachera pas son attitude à l'égard de cet acte et prendra des mesures appropriées, mais la rupture totale des relations diplomatiques n'aura probablement pas lieu", a déclaré vendredi, dans une interview à RIA Novosti, Serguei Oznobichtchev, directeur de l'Institut d'évaluations stratégiques.

    "Quoi qu'il en soit, sur le plan géographique, nous restons voisins, la compréhension de ce fait nous conduira tôt ou tard à un compromis. En Estonie, il y a des hommes politiques réalistes et conscients de la communauté des intérêts frontaliers, commerciaux et économiques russo-estoniens", a-t-il ajouté.

    Le chef du Centre d'études européennes de l'Institut d'économie mondiale et de relations internationales Vladimir Goutnik partage l'avis de Sergueï Oznobichtchev.

    "La tension demeurera dans la période à venir, mais cela n'entraînera probablement pas la rupture des relations diplomatiques", a-t-il dit.

    Comme l'a fait remarquer Viktor Mironenko, chef du centre Union européenne-Europe de l'Est de l'Institut de l'Europe, "un dialogue, même pénible, vaut toujours mieux que le silence, surtout en politique".

    Il est certain que "la Russie sera probablement contrainte de réagir à ces événements effectivement révoltants par tous les moyens admis dans la pratique juridique internationale".

    Viktor Mironenko craint que "le mépris flagrant de l'histoire soit une manifestation d'un processus plus profond, c'est-à-dire une révision globale du bilan de la Seconde Guerre mondiale".

    Dans la nuit du 26 au 27 avril, le monument au soldat libérateur soviétique a été démantelé au centre de Tallinn, ensuite il a été découpé et transféré au-delà de la ville dans un endroit inconnu. Cette décision a été prise, au cours d'une réunion extraordinaire, par le cabinet des ministres estonien et la cellule de crise.

    La police estonienne a dispersé les défenseurs du Soldat de bronze en employant du gaz lacrymogène et des grenades assourdissantes, environ 300 personnes ont été arrêtées. Les affrontements ont fait un mort et 57 blessés.

    Dossier:
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)

    Lire aussi:

    Pas de menace russe pour l’Estonie, estime le Président finlandais
    La Russie expulse deux diplomates estoniens en réponse aux actions de Tallinn
    Moscou sur le refus d’accréditer Rossiya Segodnya: «C’est de la discrimination»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik