Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le consulat estonien à Moscou fermé pour raisons de sécurité

    International
    URL courte
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)
    0 6 0 0

    Le consulat d'Estonie à Moscou a cessé samedi ses activités pour des raisons de sécurité, a annoncé l'ambassade estonienne en Russie.

    MOSCOU, 28 avril - RIA Novosti. Le consulat d'Estonie à Moscou a cessé samedi ses activités pour des raisons de sécurité, a annoncé l'ambassade estonienne en Russie.

    "Nous avons décidé de fermer le consulat tant que la sécurité de notre mission diplomatique ne sera pas assurée", a déclaré à RIA Novosti l'attaché de presse de l'ambassade, Franek Persidski.

    La police de Moscou a renforcé hier la protection de la mission diplomatique estonienne en raison d'un meeting qui se tient devant l'ambassade.

    Cette décision a été prise à la suite d'actes de vandalisme perpétrés contre l'édifice du consulat, dont les murs ont été par endroits couverts d'inscriptions agressives envers l'Etat estonien, selon le diplomate.

    Différentes organisations de jeunes de Russie mènent depuis vendredi une action de protestation illimitée devant l'édifice de l'ambassade estonienne à Moscou, s'élevant contre le démantèlement du monument au Soldat libérateur à Tallinn décidé par les autorités estoniennes. La voiture de l'ambassadrice Marina Kaljurand qui s'apprêtait à partir pour un aéroport est restée hier bloquée pendant un certain temps par les manifestants. Ceux-ci exigent des autorités estoniennes qu'elles présentent leurs excuses au peuple russe et qu'elles réinstallent le monument à sa place.

    Dans la nuit du 26 au 27 avril, le monument au Soldat libérateur a été déboulonné, scié et emporté du centre de Tallinn dans une direction inconnue.

    Dans la nuit de vendredi à samedi, quelque 500 personnes, dont plus de 100 mineurs, ont été arrêtées à Tallinn lors d'affrontements entre la police et les opposants au démontage du monument au Soldat libérateur. Des accrochages ont éclaté dans les villes estoniennes de Jõhvi et Kohtla-Järve, dans le nord-est du pays, où vit une importante communauté russophone.

    Dossier:
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)

    Lire aussi:

    Moscou sur le refus d’accréditer Rossiya Segodnya: «C’est de la discrimination»
    La Russie expulse deux diplomates estoniens en réponse aux actions de Tallinn
    Les diplomates russes expulsés d’Estonie à la demande de Washington?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik