Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les Nachi s'en prennent à l'Estonie

    International
    URL courte
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)
    0 22 0 0

    Le mouvement de jeunes Nachi (les Nôtres) engage des actions résolues contre les autorités estoniennes qui ont démantelé à Tallinn le monument aux soldats soviétiques morts pendant la Seconde Guerre mondiale.

    MOSCOU, 28 avril - RIA Novosti. Le mouvement de jeunes Nachi (les Nôtres) engage des actions résolues contre les autorités estoniennes qui ont démantelé à Tallinn le monument aux soldats soviétiques morts pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Ces actions seront déployées dans le strict respect de la loi, a déclaré samedi l'idéologue du mouvement, Boris Iakemenko, lors d'une conférence de presse à Moscou.

    Les militants du mouvement Nachi se sont rassemblés près de l'ambassade estonienne à Moscou avec la ferme intention de ne pas partir tant que les autorités estoniennes ne présenteraient pas leurs excuses au peuple russe et ne réinstalleraient pas le monument à sa place.

    Selon M. Iakemenko, l'ambassadrice estonienne à Moscou, Marina Kaljurand, a été la première à subir les effets de ces "actions résolues". Cherchant à lui remettre leur pétition, les participants au rassemblement ont bloqué vendredi sa voiture à la sortie de l'ambassade, mais la diplomate a réussi à quitter l'ambassade à bord d'une autre voiture.

    D'après M. Iakemenko, la loi n'ayant pas été violée, les forces de l'ordre se sont gardées d'intervenir. "Nous agissons strictement dans le cadre de la loi", a-t-il souligné.

    "Le monument n'a pas été transféré. Il a été découpé, et les tombes qui se trouvent sous son socle seront profanées de la même manière", a avancé le leader du mouvement Nachi

    Dossier:
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)

    Lire aussi:

    Moscou sur le refus d’accréditer Rossiya Segodnya: «C’est de la discrimination»
    À Varsovie, des Polonais protestent contre la démolition des monuments soviétiques
    Les diplomates russes expulsés d’Estonie à la demande de Washington?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik