Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Iran et la Corée du Nord s'opposeront ensemble aux "puissances hautaines"

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'Iran a promis à la Corée du Nord une assistance dans différents secteurs économiques et les deux pays s'opposeront désormais ensemble aux "puissances mondiales hautaines".

    TEHERAN, 10 mai - RIA Novosti. L'Iran a promis à la Corée du Nord une assistance dans différents secteurs économiques et les deux pays s'opposeront désormais ensemble aux "puissances mondiales hautaines".

    L'Iran ne voit pas d'obstacles à la promotion de ses relations avec Pyongyang et il est prêt à mettre à la disposition des Nord-Coréens ses réalisations économiques, techniques et en matière d'infrastructure pour assurer le progrès et la prospérité de la Corée du Nord, a déclaré le premier vice-président iranien Parviz Davoudi, rencontrant jeudi le vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangères Kim Hyong Jung.

    Le responsable iranien a relevé la similitude des positions des deux pays sur de nombreux problèmes d'actualité et notamment sur la question de l'opposition aux "puissances mondiales hautaines".

    "L'époque de l'orgueil et des puissances oppresseurs est révolue et la victoire appartient définitivement aux nations indépendantes et éprises de liberté", a noté le vice-président iranien.

    De son côté, Kim Hyong Jung a affirmé le soutien de Pyongyang à Téhéran dans son opposition à la communauté internationale dans la situation qui s'est créée autour du programme nucléaire iranien.

    "Faire appel au nucléaire civil est le droit inaliénable de tout pays. Les puissances oppresseurs, dont les Etats-Unis, ne peuvent s'opposer au progrès des autres Etats", a indiqué le diplomate nord-coréen haut placé.

    "La Corée du Nord est intéressée à recourir à l'expérience iranienne dans différents domaines, dont les investissements et l'aménagement du territoire", a ajouté le vice-ministre nord-coréen.

    Les programmes nucléaires d'Iran et de Corée du Nord suscitent une préoccupation de la communauté internationale. En octobre 2006, Pyongyang a procédé à des tests nucléaires. De leur côté, les Etats-Unis projettent de déployer des éléments de leur bouclier antimissile en Pologne et République tchèque pour se protéger d'une frappe au missile supposée de la part de l'Iran et de la Corée du Nord, pays qui appartiennent aux yeux de Washington à "l'Axe du Mal".

    Lire aussi:

    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Au seuil de la guerre nucléaire: la psychologie des aspirations de Pyongyang
    L’ambassadeur nord-coréen à Moscou menace les USA d’attaque nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik