Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Conseil de sécurité et Quartette incapables de régler les conflits mondiaux (Amnesty international)

    International
    URL courte
    0 0 0
    LONDRES, 23 mai - RIA Novosti. La communauté mondiale s'avère incapable d'arrêter la violation des droits de l'homme dans divers points du globe, lit-on dans le rapport annuel d'Amnesty International présenté mercredi à Londres.

    En 2006, la politique à court terme des gouvernements de divers pays a contribué à l'apparition de nouvelles barrières, à l'encouragement du racisme et de la xénophobie, elle a semé les graines de nouvelles violences et de nouveaux conflits, a déclaré Irene Khan, secrétaire générale d'Amnesty International, au cours de la présentation du rapport à l'Association de la presse étrangère à Londres.

    Le rapport a analysé la façon dont les droits de l'homme sont respectés dans 153 pays du monde, des Etats-Unis à l'Estonie, et examiné divers aspects, de la peine de mort et des conflits humanitaires à la liberté d'expression et la discrimination des minorités. Amnesty International a de nouveau invité la communauté mondiale à prendre des mesures plus énergiques en vue de régler les conflits et les crises humanitaires, dont les foyers les plus dangereux sont aujourd'hui le Darfour et le Proche-Orient.

    Le Conseil de sécurité de l'ONU est en proie à la méfiance et aux doubles standards de ses membres les plus influents.

    En ce qui concerne la situation au Proche-Orient, l'ONU a dû oeuvrer quatre semaines l'été dernier pour arrêter la guerre entre Israël et le Liban, a fait remarquer Irene Khan. A présent, le Quartette de médiateurs internationaux, également en proie aux contradictions, n'est pas en mesure de lutter contre la crise au Proche-Orient, cependant, l'année dernière, 650 civils sont morts en Palestine, soit trois fois plus qu'en 2005, a-t-elle souligné.

    Lire aussi:

    Le parquet turc requiert 15 ans de prison contre les militants d'Amnesty
    Turquie: remise en liberté conditionnelle pour 8 membres d'Amnesty
    «Inadmissible»: Berlin dénonce la condamnation de militants en Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik