Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Shoah par balles: une exposition s'ouvre à Paris sur les victimes de l'Holocauste en Ukraine

    International
    URL courte
    0 3 0 0

    Une exposition sur les victimes de l'Holocauste en Ukraine entre 1941 et 1944 ouvrira ses portes mercredi à Paris au Mémorial de la Shoah.

    PARIS, 20 juin - RIA Novosti. Une exposition sur les victimes de l'Holocauste en Ukraine entre 1941 et 1944 ouvrira ses portes mercredi à Paris au Mémorial de la Shoah.

    "Cette exposition vient témoigner du génocide perpétré contre 1,5 millions de juifs ukrainiens pendant les années de la guerre, elle rassemble des témoignages vivants des événements tragiques de cette période. C'est la première fois qu'elle est dévoilée à Paris", a indiqué aux journalistes l'un des organisateurs de l'événement, le père Patrick Desbois, dont RIA Novosti retraduit les propos du russe.

    L'exposition présente de terribles photographies de centaines de fusillés, jetés dans des fosses communes. On y voit également des douilles et des armes nazies retrouvées sur les lieux des massacres. Elle propose en outre un documentaire réalisé entre 2000 et 2006, reprenant les interviews de quelques témoins de ces événements.

    "Les 11 membres de notre équipe ont travaillé en Ukraine de 2000 à 2003. Nous avons récolté plus de 600 témoignages oraux que nous avons filmés, et d'autres supports: des photographies, des documents, des journaux intimes, des armes et des douilles. Et le musée nous a autorisé à monter une exposition", a déclaré le père Desbois, ajoutant que les recherches se poursuivaient et dureraient au moins jusqu'en 2010.

    Il a souligné que l'équipe ukraino-française, composée d'historiens, d'archéologues, de traducteurs et d'autres spécialistes, avait mené des recherches dans les 27 régions ukrainiennes à un rythme de cinq semaines par entité.

    Selon lui, la plupart des lieux en Ukraine où ont été tués puis enfouis des juifs ne portent pas de marque distinctive. L'exposition présente des photographies et des vidéos de ces lieux à l'heure actuelle, majoritairement recouverts par des champs, où l'on ne voit que rarement des monuments dressés en souvenir des victimes. Le père Desbois a noté que de nombreuses fosses avaient été retrouvées grâce aux témoignages des habitants ayant connu ces terribles événements.

    "Nous avons trouvé 506 fosses où ont été enfouis les corps de juifs fusillés. Il est important que les lieux ayant porté ces atrocités soient marqués, que des mémoriaux soient créés, afin que l'on se souvienne et que l'on honore la mémoire des victimes", a poursuivi le père Patrick Desbois.

    L'exposition durera jusqu'au 30 novembre à Paris. En janvier, selon l'organisateur, elle devrait traverser l'Atlantique jusqu'aux Etats-Unis. "Il est possible que nous la présentions en Ukraine" a-t-il en outre déclaré, répondant à une question de RIA Novosti.

    Le Mémorial de la Shoah, qui abrite l'exposition, a ouvert à Paris en janvier 2005 sur le site du Mémorial du Martyr juif inconnu. Le musée présente des documents témoignant de l'Holocauste.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik