Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Haut-Karabakh: l'OTAN prône le règlement pacifique (Simmons)

    International
    URL courte
    0 101
    EREVAN, 20 juin - RIA Novosti. L'OTAN prône le règlement pacifique du conflit du Haut-Karabakh, a déclaré mardi Robert Simmons, émissaire du Secrétaire général de l'OTAN, à l'issue de son entretien mercredi avec le chef de la diplomatie arménienne Vardan Oskanian.

    "Nous continuons d'affirmer qu'il est important pour l'Arménie et l'Azerbaïdjan de régler le problème du Haut-Karabakh à la table des négociations", a-t-il précisé.

    M.Simmons s'est félicité des efforts déployés par les parties au conflit et le Groupe de Minsk de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) avant d'espérer que les négociations seraient efficaces.

    "Nous condamnons les déclarations sur la reprise d'opérations militaires. L'OTAN juge nécessaire de poursuivre les négociations ", a souligné le représentant otanien.

    Le ministre arménien des Affaires étrangères a pour sa part confirmé la volonté d'Erevan de poursuivre le dialogue avec Bakou. Il a réfuté la déclaration des dirigeants azerbaïdjanais à l'issue de la rencontre Kotcharian-Aliev à Saint-Pétersbourg le 9 juin prétendant que l'Arménie envisageait de faire une pause dans les négociations jusqu'à l'automne.

    Robert Simmons est arrivé mercredi en Arménie pour une visite de trois jours. Il pense s'entretenir aussi avec le président Robert Kotcharian, le président du parlement Tigran Torossian, le premier ministre Serge Sarkissian, le ministre de la Défense Michael Aroutiounian.

    Lire aussi:

    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    Nouvelle escalade des tensions au Haut-Karabakh
    Cette génisse ressemble à s’y méprendre au leader de Kiss
    Une ancienne église arménienne démontée pour ériger une mosquée en Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik